Langue - Français
Русский
 





B24 Immunodéficience humaine virale, sans précision

B24 Immunodéficience humaine virale, sans précision



Les Substances actives utilisés pour traiter "B24 Immunodéficience humaine virale, sans précision"

ABACAVIR est indiqué, en association à d’autres agents antirétroviraux, dans le traitement de l’infection par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH) chez les adultes, adolescents et enfants .
La démonstration du bénéfice de l’abacavir est principalement basée sur les résultats d’études conduites chez des patients adultes n’ayant jamais reçu d’antirétroviraux et traités selon un schéma posologique en 2 prises par jour .

co-administré avec du ritonavir à faible dose, est indiqué, en association avec d’autres médicaments antirétroviraux, dans le traitement de l’infection par le VIH-1 chez l’adulte, l’adolescent et l’enfant âgé de 6 ans et plus .
D’après les données virologiques et cliniques disponibles chez le patient adulte, aucun bénéfice n’est attendu chez les patients atteints des souches virales multi-résistantes aux inhibiteurs de protéases (≥ 4 mutations).

, co-administré avec une faible dose de ritonavir est indiqué en association avec d’autres médicaments antirétroviraux, pour le traitement des patients infectés par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH-1) .
peut être utilisé pour obtenir les posologies adaptées : au traitement de l’infection par le VIH-1 chez les adultes pré‑traités par des antirétroviraux (ARV), y compris les patients lourdement pré‑traités ; au traitement de l’infection par le VIH-1 chez la population pédiatrique à partir de l’âge de 3 ans et pesant au moins 15 kg.

est indiqué en association avec d'autres agents antirétroviraux dans le traitement des patients infectés par le VIH-1.



est indiqué en association avec d'autres médicaments antirétroviraux pour le traitement des adultes et des enfants âgés de 4 mois et plus infectés par le VIH-1.
Cette indication est basée sur des études conduites chez des patients naïfs de traitement antirétroviral et des patients prétraités ayant une charge virale contrôlée.

est indiqué, en association avec d'autres antirétroviraux, dans le traitement des patients infectés par le VIH-1, exposés et en échec à un traitement comprenant au moins un médicament de chacune des classes antirétrovirales suivantes : inhibiteurs de protéase, analogues non nucléosidiques de la transcriptase inverse et analogues nucléosidiques de la transcriptase inverse, ou présentant une intolérance aux traitements précédemment cités .
Pour déterminer une nouvelle association thérapeutique chez les patients en échec d'un traitement antirétroviral, une attention toute particulière doit être portée à l'histoire thérapeutique du patient ainsi qu'aux mutations associées aux différentes molécules.



Traitement de substitution : déficits immunitaires primitifs avec hypogammaglobulinémie ou atteinte fonctionnelle de l'immunité humorale, infections bactériennes récidivantes chez l'enfant infecté par le VIH, déficits immunitaires secondaires de l’immunité humorale, en particulier : § la leucémie lymphoïde chronique ou le myélome, avec hypogammaglobulinémie et associés à des infections à répétition, § l'allogreffe de cellules souches hématopoïétiques avec hypogammaglobulinémie associée à une infection.
Traitement immunomodulateur : purpura thrombopénique idiopathique (PTI) chez l'adulte et l’enfant en cas de risque hémorragique important ou avant un acte médical ou chirurgical pour corriger le taux de plaquettes, rétinochoroïdite de Birdshot, syndrome de Guillain et Barré de l'adulte, neuropathie motrice multifocale (NMM), polyradiculonévrites inflammatoires démyélinisantes chroniques (PIDC), poussées aiguës de myasthénie,Maladie de Kawasaki.

est indiqué en association avec les antirétroviraux analogues des nucléosides dans le traitement des adultes infectés par le VIH-1.

est indiqué dans la réduction de la fréquence des infections graves chez les patients atteints de granulomatose septique chronique .



est indiqué dans le cadre d’associations antirétrovirales, pour le traitement de l’infection par le Virus de l'Immunodéficience Humaine (VIH), chez l’adulte et l’enfant.

, en association avec d'autres médicaments antirétroviraux, est indiqué dans le traitement de l'infection par le VIH-1 à tropisme détecté uniquement CCR5 chez l'adulte, l'adolescent et l'enfant (âgé de 2 ans ou plus et pesant au moins 10 kg), prétraités par des antirétroviraux .

est indiqué, en association à d'autres médicaments antirétroviraux, pour le traitement des adultes, adolescents et enfants de tout âge infectés par le VIH-1 .
L'expérience acquise avec concerne majoritairement des traitements en association avec des inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse.

est indiqué, en association avec d'autres médicaments antirétroviraux, dans le traitement de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine (VIH-1) .

Le ritonavir est indiqué, en association avec d'autres antirétroviraux, pour le traitement des patients infectés par le VIH-1 (adultes et enfants de 2 ans et plus).

Infection par le VIH-1 245 mg comprimés pelliculés est indiqué, en association avec d’autres médicaments antirétroviraux, pour le traitement des patients adultes infectés par le VIH-1.
Chez l’adulte, la démonstration du bénéfice apporté par en cas d’infection par le VIH-1 s’appuie sur les résultats d’une étude réalisée chez des patients naïfs de tout traitement antirétroviral, comprenant des patients ayant une charge virale élevée (> 100 000 copies/ml) et sur des études dans lesquelles était ajouté au traitement stable de base existant (généralement, une trithérapie) chez des patients prétraités par antirétroviraux et en échec virologique précoce (< 10 000 copies/ml, la majorité des patients ayant moins de 5 000 copies/ml).

gélule est indiqué dans le cadre d’associations antirétrovirales, pour le traitement de l’adulte et de l’enfant infectés par le Virus de l’Immunodéficience Humaine (VIH).La chimioprophylaxie par est indiquée chez la femme enceinte, séropositive pour le VIH (après 14 semaines d’aménorrhée), dans la prévention de la transmission materno-foetale du VIH et dans la prophylaxie primaire de l’infection par le VIH chez le nouveau-né.





La liste des médicaments pour le traitement de la maladie - B24 Immunodéficience humaine virale, sans précision:
  • Pharmacopée de la Russie

    Octapharma Handelsges.m.b.H (AUTRICHE)

    solution pour perfusion 100 mg/ml;

    Hetero Labs Limited (Inde)

    comprimé pelliculé 150 mg;

    Hetero Labs Limited (Inde)

    comprimé pelliculé 300 mg+150 mg+200 mg;

    Johnson & Johnson (Fédération de Russie)

    comprimé pelliculé 25 mg+300 mg+200 mg;

  • Pharmacopée française

    VIIV HEALTHCARE UK (ROYAUME-UNI)

    solution à diluer pour perfusion 200 mg;

    gélule 100 mg;

    gélule 250 mg;

    BRISTOL MYERS SQUIBB (FRANCE)

    comprimé à croquer ou dispersible 100 mg;

    comprimé à croquer ou dispersible 150 mg;

    comprimé à croquer ou dispersible 25 mg;

    comprimé à croquer ou dispersible 50 mg;

    MYLAN SAS (FRANCE)

    comprimé pelliculé 150 mg;

    comprimé pelliculé 300 mg;

    TEVA SANTE (FRANCE)

    comprimé à libération prolongée 400 mg;



L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019