Langue - Français
Русский
 





L20.8 Autres dermites atopiques

L20 Dermite atopique

L20.0 Prurigo de Besnier

L20.8 Autres dermites atopiques

L20.9 Dermite atopique, sans précision



Les Substances actives utilisés pour traiter "L20.8 Autres dermites atopiques"

est indiqué dans le traitement de la perte d’acuité visuelle associée à l’œdème maculaire diabétique chronique lorsque la réponse aux traitements disponibles est jugée insuffisante .

USAGE SYSTEMIQUERhinite allergique saisonnière après échec des autres thérapeutiques (antihistaminique par voie générale, corticoïde intra-nasal, ou corticoïde per os en cure courte).
USAGE LOCALCe sont celles de la corticothérapie locale, lorsque l'affection justifie une forte concentration locale.

Prévention et traitement des hémorragies dues à une fibrinolyse générale ou locale chez l’adulte et l’enfant à partir d’un an.Les indications spécifiques incluent : Hémorragies causées par une fibrinolyse générale ou locale telles que : Ménorragies et métrorragies, Hémorragies gastro-intestinales, Affections urinaires hémorragiques, suite à une intervention chirurgicale prostatique ou des actes chirurgicaux affectant les voies urinaires, Intervention chirurgicale oto-rhino-laryngologique (adénoïdectomie, amygdalectomie, extractions dentaires), Intervention chirurgicale gynécologique ou affections d’origine obstétricale, Intervention chirurgicale thoracique et abdominale et autres interventions chirurgicales majeures telles qu’une chirurgie cardiovasculaire, Prise en charge d’hémorragies dues à l’administration d’un agent fibrinolytique.

- Adulte : traitement des insomnies occasionnelles ou transitoires.- Enfant de plus de 3 ans : traitement de courte durée et de deuxième intention des insomnies d'endormissement liées à un état d'hyperéveil (vigilance accrue liée à des manifestations anxieuses au coucher), après échec des mesures comportementales seules.

Traditionnellement utilisé dans les états séborrhéiques de la peau.

USAGE SYSTEMIQUELes indications sont : celles de la corticothérapie générale per os lorsque la voie parentérale est nécessaire en cas d'impossibilité de la voie orale (vomissements, aspiration gastrique, troubles de la conscience) ; Les affections nécessitant un effet thérapeutique rapide.
Allergiques : œdème de Quincke sévère en complément des antihistaminiques ; choc anaphylactique en complément de l'adrénaline.

Traitement symptomatique des manifestations anxieuses sévères et/ou invalidantes, Prévention et traitement du delirium tremens et des autres manifestations du sevrage alcoolique.

Intoxications et surdosages médicamenteux, alors que les substances en cause peuvent être présentes dans le tube digestif consécutivement à une prise orale ou en raison d'un métabolisme avec cycle entérohépatique.Le charbon activé ne supprime pas l'intérêt des traitements symptomatiques et spécifiques.

Chez l’adulteTraitement symptomatique de la crise vertigineuse.Prévention et traitement du mal des transports.

Anesthésie locale d'infiltration et anesthésie de conduction (blocs plexiques et tronculaires).

Chez l’adulteEtats psychotiques aigus.Etats psychotiques chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques : délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).Chez l’enfant de plus de 6 ansTroubles graves du comportement de l’enfant avec agitation et agressivité.

Indications dans la greffeGreffes d'organes solidesPrévention du rejet du greffon après transplantation d’organes solides.
Traitement du rejet cellulaire chez des patients précédemment traités par d'autres protocoles immunosuppresseurs.

Déficits prouvés en vitamine B12 dûs à un défaut d'absorption : maladie de Biermer, gastrectomie totale, résection de l'iléon terminal, maladie d'Imerslund ; par voie injectable intramusculaire.
Anémie par carence d'apport alimentaire en vitamine B12 chez les végétaliens stricts depuis plus de 4 ans ; par voie orale.

Traitement symptomatique des manifestations allergiques diverses : rhinite (saisonnière ou perannuelle), conjonctivite, urticaire.

est indiqué dans le traitement des patients adultes présentant :
  • Une baisse d'acuité visuelle due à un œdème maculaire diabétique (OMD) chez des patients pseudophaques, ou considérés comme insuffisamment répondeurs à un traitement non corticoïde ou pour lesquels un traitement non corticoïde ne convient pas.
  • Un œdème maculaire suite à une occlusion de la branche veineuse rétinienne (OBVR) ou de la veine centrale de la rétine (OVCR).
  • Une inflammation du segment postérieur de l'œil de type uvéite non infectieuse .

Traitement d'appoint des alopécies diffuses.

Prévention et traitement du mal des transports.

Chez l’adulte et l’enfant de 6 ans et plus : La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes nasaux et oculaires des rhinites allergiques saisonnières et perannuelles.
La cétirizine est indiquée dans le traitement des symptômes de l’urticaire chronique idiopathique.

Indications privilégiées où la corticothérapie locale est tenue pour le meilleur traitement: eczéma de contact, dermatite atopique, lichénification.Indications où la corticothérapie locale est un des traitements habituels: dermite de stase («eczéma variqueux»), psoriasis, lichen, prurigo non parasitaire, dyshidrose, lichen scléroatrophique génital, granulome annulaire, lupus érythémateux discoïde, pustuloses amicrobiennes palmoplantaires, dermite séborrhéique à l'exception du visage, traitement symptomatique du prurit du mycosis fongoïde.Indications de circonstance pour une durée brève: piqûres d'insectes et prurigo parasitaire après traitement étiologique.Selon l'état pathologique de la peau, utiliser:• pommade anhydre: lésions très sèches,• pommade: lésions sèches,• crème: lésions aiguës suintantes et régions pileuses.

Traitement et/ou prophylaxie des états de carences vitaminiques D.

Calcithérapie d'urgence: Hypocalcémie, Tétanie hypocalcémique, Rachitisme hypocalcémique: le calcium injectable peut être utilisé en perfusion lors de la phase initiale du traitement, en association avec la vitaminothérapie D spécifique.

Traitement glucocorticoïde de substitution au cours de l'insuffisance surrénale : insuffisance surrénale primitive : maladie d'Addison, surrénalectomie, insuffisance surrénale d'origine hypophysaire : syndrome de Sheehan, insuffisances hypophysaires de causes diverses, hyperplasie congénitale des surrénales avec ou sans syndrome de perte de sel (syndrome de Debré-Fibiger).

est indiqué dans la réduction de la fréquence des infections graves chez les patients atteints de granulomatose septique chronique .

Traitement symptomatique de la rhinoconjonctivite allergique chez l'adulte, l'adolescent et l'enfant de plus de 6 ans.

Lorsque la voie orale est peu adaptée, impossible ou contre-indiquée (décompensation aiguë, contraintes de réanimation, intolérance alimentaire totale, diarrhée grave rebelle, mise au repos digestif en période pré-, per-et post-opératoire): Déficits primaires systémiques ou musculaires en carnitine Déficits secondaires aux aciduries organiques Déficits de la bêta-oxydation des acides gras.

5 mg, comprimé pelliculé est indiqué dans le traitement symptomatique de la rhinite allergique (incluant la rhinite allergique persistante) et l’urticaire chez l’adulte et l’enfant de 6 ans et plus.

Etats psychotiques aigus.
Etats psychotiques chroniques (schizophrénies, délires chroniques non schizophréniques: délires paranoïaques, psychoses hallucinatoires chroniques).

est un médicament à base de plantes, utilisé comme expectorant en cas de toux productive.

est indiqué dans le traitement symptomatique de la rhinite allergique et de l’urticaire chronique idiopathique.

Traditionnellement utilisé comme traitement adjuvant dans la composante douloureuse des troubles fonctionnels digestifs.Traditionnellement utilisé dans le traitement symptomatique des états neurotoniques des adultes, notamment, en cas de troubles mineurs du sommeil.

Traitement symptomatique des manifestations allergiques: rhinite allergique (saisonnière ou perannuelle), conjonctivite, urticaire.

Maladie de Horton, lupus, vascularites.
Affections neurologiques : œdèmes cérébraux dans le cadre de tumeurs cérébrales, en pré-opératoires pendant 2 à 3 jours, toxoplasmose cérébrale en début de traitement, lymphomes cérébraux en durée limitée en cas de réponse ou en traitement prolongé en l'absence de réponse.

Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de la phénylbutazone, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au:Traitement symptomatique de courte durée (moins de 7 jours) de poussées aiguës de: rhumatismes abarticulaires (péri-arthrite scapulo humérale, tendinites, bursites), arthrites micro cristallines (notamment goutte), radiculalgies sévères.Traitement symptomatique au long cours: de certains rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment de la spondylarthrite ankylosante ou de syndromes apparentés tel que le syndrome de Fiessinger Leroy-Reiter, le rhumatisme psoriasique.

AFFECTIONS OU MALADIES : COLLAGENOSES-CONNECTIVITES Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
DERMATOLOGIQUES dermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse, formes graves des angiomes du nourrisson, certaines formes de lichen plan, certaines urticaires aiguës, formes graves de dermatoses neutrophiliques.

AFFECTIONS OU MALADIES : COLLAGENOSES-CONNECTIVITES Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
DERMATOLOGIQUES dermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse ; formes graves des angiomes du nourrisson ; certaines formes de lichen plan ; certaines urticaires aiguës ; formes graves de dermatoses neutrophiliques.

Traitement symptomatique des manifestations allergiques diverses : rhinite (saisonnière ou perannuelle), conjonctivite, urticaire.Insomnies occasionnelles,Insomnies transitoires.

Prophylaxie et traitement des états de carence en vitamine B6 dus à un déficit congénital ou à une diminution des apports alimentaires, le plus souvent en association avec les autres vitamines du groupe B.
Traitement des convulsions pyridoxinosensibles du nourrisson, et des neuropathies dues à certains médicaments tels que l'INH.

Carence en vitamine A, lorsque la voie orale n’est pas possible ;Malabsorption digestive de la vitamine A : mucoviscidose, cholestase hépatique, insuffisance pancréatique , Autres malabsorptions.Apport en vitamine A au cours de la nutrition entérale élémentaire.

Traitement des carences en vitamine B2.

  • Prévention du rejet du greffon chez les transplantés hépatiques, rénaux ou cardiaques.
  • Traitement du rejet de l'allogreffe résistant à un traitement par d'autres médicaments immunosuppresseurs.

Indication thérapeutique : traitement de 2ème intention du syndrome de West (ou spasmes infantiles), en cas d’inefficacité des traitements corticoïdes par voie orale.
Indication diagnostique : exploration dynamique de la corticosurrénale, notamment en cas de déficit corticosurrénalien ou de déficit en 21b hydroxylase.



La liste des médicaments pour le traitement de la maladie - L20.8 Autres dermites atopiques:

Conditions générales d'utilisation | Contact
L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019