Sections du site

Langue

- Français



M19 Autres arthroses

M19 Autres arthroses

M19.0 Arthrose primaire d'autres articulations

M19.1 Arthrose post-traumatique d'autres articulations

M19.2 Arthrose secondaire d'autres articulations

M19.8 Autres arthroses précisées

M19.9 Arthrose, sans précision



Les Substances actives utilisés pour traiter "M19 Autres arthroses"

RESERVE A L'ADULTE et l'enfant de plus de 12 ans.
Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de l'acide niflumique, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.

est indiqué chez l’adulte dans le soulagement des symptômes dans le traitement de l’arthrose, de la polyarthrite rhumatoïde et de la spondylarthrite ankylosante.La décision de prescrire un inhibiteur sélectif de la cyclo-oxygénase-2 (COX-2) doit être basée sur l’évaluation de l’ensemble des risques spécifiques à chaque patient .

est indiqué dans le traitement des patients adultes présentant :
  • Une baisse d'acuité visuelle due à un œdème maculaire diabétique (OMD) chez des patients pseudophaques, ou considérés comme insuffisamment répondeurs à un traitement non corticoïde ou pour lesquels un traitement non corticoïde ne convient pas.
  • Un œdème maculaire suite à une occlusion de la branche veineuse rétinienne (OBVR) ou de la veine centrale de la rétine (OVCR).
  • Une inflammation du segment postérieur de l'œil de type uvéite non infectieuse .

Traitement symptomatique de courte durée des douleurs aiguës d’intensité légère à modérée, telles que douleurs aiguës de l’appareil locomoteur, dysménorrhées et douleurs dentaires.



Traitement symptomatique à effet différé de l'arthrose de la hanche et du genou.Le traitement avec la diacéréine est déconseillé chez les patients atteints de coxarthrose à destruction rapide, car ils sont susceptibles de présenter une réponse plus faible à ce médicament.

Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire du diclofénac, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées, chez l'adulte et à l'enfant à partir de 15 ans, au : Traitement d'entretien des affections rhumatismales chroniques pour lesquelles, lors de l'utilisation des formes dosées à 25 mg et 50 mg, la posologie de 75 mg par jour s'est révélée adéquate.

est indiqué chez les adultes et adolescents à partir de 16 ans pour le traitement symptomatique de l’arthrose.
La décision de prescrire un inhibiteur sélectif de la COX‑2 doit être basée sur l’évaluation de l’ensemble des risques spécifiques à chaque patient .

Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de l'ibuprofène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti­inflammatoires actuellement disponibles.Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au : traitement symptomatique au long cours : des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante ou syndromes apparentés tels que le syndrome de Fiessinger Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique, de certaines arthroses invalidantes et douloureuses ; traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës des : rhumatismes abarticulaires tels que péri-arthrites scapulo-humérales, tendinites, bursites, arthroses, arthrites microcristallines, lombalgies, radiculalgies, affections aiguës post-traumatiques bénignes de l'appareil locomoteur ; dysménorrhées après recherche étiologique ; traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité légère à modérée et/ou des états fébriles.

Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de l'indométacine, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au traitement symptomatique au long cours: des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante, de certaines arthroses invalidantes et douloureuses.



Elles sont limitées, chez l'adulte (plus de 15 ans), au traitement symptomatique des affections douloureuses d'intensité légère à modérée et/ou fébriles.

Traitement de courte durée des douleurs aiguës, d’intensité légère à modérée.
Traitement symptomatique de la douleur et de l’inflammation de l’arthrose.

Traitement symptomatique de courte durée des poussées aiguës d'arthrose.Traitement symptomatique au long cours de la polyarthrite rhumatoïde ou de la spondylarthrite ankylosante

Maladie de Horton, lupus, vascularites.
Affections neurologiques : œdèmes cérébraux dans le cadre de tumeurs cérébrales, en pré-opératoires pendant 2 à 3 jours, toxoplasmose cérébrale en début de traitement, lymphomes cérébraux en durée limitée en cas de réponse ou en traitement prolongé en l'absence de réponse.



Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire du principal métabolite de la nabumétone, l'acide 6-méthoxy-2-naphtyl acétique (6 MNA), de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu, et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponible.
Elles sont limitées à : Traitement symptomatique au long cours : des rhumatismes inflammatoires chroniques notamment polyarthrite rhumatoïde, de certaines arthroses invalidantes et douloureuses notamment coxarthroses et gonarthroses.

Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire du naproxène, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.Elles sont limitées, chez l'adulte (à partir de 15 ans), au: traitement symptomatique au long cours: des rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante ou syndromes apparentés tels que syndrome de Fiessinger Leroy-Reiter et rhumatisme psoriasique; de certaines arthroses invalidantes et douloureuses.

Traitement de la douleur aiguë .
Dysménorrhées primaires.

Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire de la phénylbutazone, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.Elles sont limitées, chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans, au:Traitement symptomatique de courte durée (moins de 7 jours) de poussées aiguës de: rhumatismes abarticulaires (péri-arthrite scapulo humérale, tendinites, bursites), arthrites micro cristallines (notamment goutte), radiculalgies sévères.Traitement symptomatique au long cours: de certains rhumatismes inflammatoires chroniques, notamment de la spondylarthrite ankylosante ou de syndromes apparentés tel que le syndrome de Fiessinger Leroy-Reiter, le rhumatisme psoriasique.

Le piroxicam est indiqué dans le traitement symptomatique de l'arthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou la spondylarthrite ankylosante.
En raison de son profil de tolérance , le piroxicam ne doit pas être utilisé en traitement de première intention lorsqu'un traitement par AINS est indiqué.

AFFECTIONS OU MALADIES : COLLAGENOSES-CONNECTIVITES Poussées évolutives de maladies systémiques, notamment : lupus érythémateux disséminé, vascularite, polymyosite, sarcoïdose viscérale.
DERMATOLOGIQUES dermatoses bulleuses autoimmunes sévères, en particulier pemphigus et pemphigoïde bulleuse, formes graves des angiomes du nourrisson, certaines formes de lichen plan, certaines urticaires aiguës, formes graves de dermatoses neutrophiliques.

Elles procèdent de l'activité anti-inflammatoire du ténoxicam, de l'importance des manifestations d'intolérance auxquelles le médicament donne lieu et de sa place dans l'éventail des produits anti-inflammatoires actuellement disponibles.
Elles sont limitées chez l'adulte et l'enfant à partir de 15 ans au : Traitement symptomatique au long cours : des rhumatismes inflammatoires chroniques notamment polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante ou syndromes apparentés, tel que le syndrome de Fiessinger - Leroy - Reiter et rhumatisme psoriasique ; de certaines arthroses douloureuses et invalidantes.





La liste des médicaments pour le traitement de la maladie - M19 Autres arthroses:

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019