Langue - Français
Русский
 





Antidépresseurs





Les Substances actives appartenant au groupe "Antidépresseurs"

L'agomélatine a démontré un effet de type antidépresseur dans des modèles animaux de dépression (test de résignation acquise, test de la nage forcée, test du stress chronique modéré) ainsi que dans des modèles avec désynchronisation des rythmes circadiens et dans des modèles de stress et d'anxiété.
Chez l'homme, L’agomélatine a une action positive de synchronisation des rythmes circadiens par avance de phase : il induit une avance de la phase du sommeil, de la phase de baisse de la température corporelle et de la sécrétion de mélatonine.

Les propriétés adrénolytiques peuvent provoquer une hypotension orthostatique.
L'amélioration portant spécifiquement sur l'humeur est souvent retardée par rapport aux améliorations symptomatiques tels que le ralentissement idéomoteur, l'insomnie ou l'anxiété.

Les effets biochimiques, vraisemblablement à l'origine de l'effet thérapeutique, reposent sur une diminution du recaptage présynaptique de la noradrénaline et de la sérotonine dont la transmission synaptique est facilitée.
L'amoxapine a une affinité très importante pour les récepteurs sérotoninergiques: c'est un antagoniste des récepteurs 5HT2.

Le bupropion est un inhibiteur sélectif de la recapture neuronale des catécholamines (noradrénaline et dopamine).
Son action est minime sur la recapture des indolamines (sérotonine).

Les effets biochimiques, vraisemblablement à l'origine de l'effet thérapeutique, reposent sur une diminution du recaptage présynaptique de la noradrénaline et de la sérotonine dont la transmission synaptique est facilitée.
L'effet sédatif est en rapport avec la composante histaminergique de la molécule.

Les études chez l'homme ont montré que la miansérine, outre ses propriétés antidépressives, possède une action anxiolytique et sédative et un effet régulateur du sommeil.
Elles ont montré également l'absence d'effets anticholinergique et cardiovasculaire de la miansérine aux doses thérapeutiques.

Le citalopram est un inhibiteur puissant de la recapture de la sérotonine (5-HT).
Le citalopram est l’inhibiteur le plus sélectif de la recapture de la sérotonine connu à ce jour.

Les effets biochimiques, vraisemblablement à l'origine de l'effet thérapeutique, reposent sur une diminution du recaptage présynaptique de la noradrénaline et de la sérotonine dont la transmission synaptique est facilitée.
L'effet sédatif est en rapport avec la composante histaminergique de la molécule.

Les effets biochimiques, vraisemblablement à l'origine de l'effet thérapeutique, reposent sur une diminution du recaptage présynaptique de la noradrénaline dont la transmission synaptique est facilitée.
L'effet sédatif est en rapport avec la composante histaminergique de la molécule.

La duloxétine est un inhibiteur à la fois de la recapture de la sérotonine (5-HT) et de la noradrénaline (NA).
Elle inhibe faiblement la recapture de la dopamine et n'a pas d'affinité significative pour les récepteurs histaminiques, dopaminergiques, cholinergiques et adrénergiques.

L’escitalopram est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine (5-HT) ayant une haute affinité pour le site de liaison principal.
Il se lie également à un site allostérique sur le transporteur de la sérotonine, avec une affinité 1000 fois plus faible.

La fluoxétine est un inhibiteur sélectif de la recapture de la sérotonine, et c'est probablement ce qui explique son mécanisme d'action.
La fluoxétine n'a pratiquement pas d'affinité pour les autres récepteurs tels que les récepteurs α1-, α2- et β-adrénergiques, dopaminergiques, histaminergiques1 (H1), muscariniques et les récepteurs de l'acide gamma-aminobutyrique (GABA).

Le mécanisme d’action de la fluvoxamine serait lié à l’inhibition sélective de la recapture de la sérotonine dans les neurones cérébraux.
Il y a peu d’interférence avec les processus noradrénergiques.

Les effets biochimiques, vraisemblablement à l’origine de l’effet thérapeutique, reposent sur une diminution du recaptage présynaptique de la noradrénaline (NA) et de la sérotonine (5‑HT) dont la transmission synaptique est facilitée.
L'imipramine peut donc être considérée comme un inhibiteur du recaptage "mixte" de la NA et de la 5-HT en proportions similaires.

Les effets biochimiques, vraisemblablement à l’origine de l’effet thérapeutique, reposent sur une diminution du recaptage présynaptique de la noradrénaline dont la transmission synaptique est facilitée.
L’effet sédatif est en rapport avec la composante histaminergique de la molécule.

L’extrait sec de millepertuis inhibe la recapture synaptosomique des neurotransmetteurs noradrénaline, sérotonine et dopamine.
Un traitement subchronique provoque une régulation négative des récepteurs β adrénergiques ; ce qui entraîne des changements de comportements dans différents modèles animaux d’effet antidépresseur (comme par exemple le test de la nage forcée) de façon similaire aux antidépresseurs de synhtèse.

Le milnacipran est un inhibiteur double de la recapture de la sérotonine (5-HT) et de la noradrénaline (NA).
Contrairement à la plupart des antidépresseurs tricycliques, le milnacipran n’a pas d’affinité pour les récepteurs a1-adrénergiques ou histaminergiques H1.

La stimulation de la neurotransmission sérotoninergique est spécifiquement médiée par les récepteurs 5-HT1, les récepteurs 5-HT2 et 5-HT3 étant bloqués par la mirtazapine.
Les deux énantiomères de la mirtazapine semblent intervenir dans l’activité antidépressive, l’énantiomère S(+) en bloquant les récepteurs α2 et 5-HT2 et l’énantiomère R(–) en bloquant les récepteurs 5-HT3.

Le moclobémide est un antidépresseur agissant par inhibition préférentielle et réversible de la monoamine-oxydase (MAO) de type A.
Cette inhibition se traduit par une augmentation de la concentration des médiateurs mono-aminergiques cérébraux.

La paroxétine n’altère pas les fonctions psychomotrices et ne potentialise pas les effets dépresseurs de l’éthanol.
Comme avec les autres ISRS, la paroxétine entraîne des symptômes de stimulation excessive des récepteurs à la sérotonine lorsqu’elle est administrée chez l’animal ayant reçu au préalable des inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO) ou du tryptophane.

La sertraline est un inhibiteur spécifique et puissant de la capture neuronale de la sérotonine (5-HT) in vitro, qui entraîne la potentialisation des effets de la 5-HT chez l'animal.
Elle exerce des effets très faibles sur la recapture neuronale de la noradrénaline et de la dopamine.

La tianeptine est un antidépresseur :Chez l'animal, la tianeptine possède les caractéristiques suivantes : la tianeptine augmente l'activité spontanée des cellules pyramidales de l'hippocampe et en accélère la récupération après leur inhibition fonctionnelle, la tianeptine augmente le taux de recapture de la sérotonine par les neurones du cortex et de l'hippocampe.
In vitro, la tianeptine n’a pas d’affinité pour les récepteurs monoaminergiques et n’inhibe pas la recapture de la sérotonine (5-HT), de la noradrénaline (NA) ou de la dopamine (DA).

Les effets bichimiques, vraisemblablement à l'rigine de l'effet thérapeutique, repsent sur une diminution du recaptage présynaptique de la noradrénaline, dnt la transmissin synaptique est facilitée.
L'effet sédatif est en rapprt avec la composante histaminergique de la molécule.

Le mécanisme de l’action antidépressive de la venlafaxine chez l’homme semble être associé à la potentialisation de l’activité des neurotransmetteurs au niveau du système nerveux central.
Les études précliniques ont montré que la venlafaxine et son principal métabolite, la O-déméthylvenlafaxine (ODV), sont des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline.

La vortioxétine est un antagoniste des récepteurs 5-HT3, 5-HT7 et 5-HT1D, un agoniste partiel des récepteurs 5-HT1B, un agoniste des récepteurs 5-HT1A et un inhibiteur du transporteur de la 5-HT, conduisant à la modulation de la neurotransmission dans plusieurs systèmes.
Il s'agit principalement de la sérotonine, mais probablement aussi de la noradrénaline, de la dopamine, de l'histamine, de l'acétylcholine, du GABA et du glutamate.


La liste des médicaments appartenant au groupe - Antidépresseurs:
  • Pharmacopée de la Russie

    OOO "PKF "Fitofarm" (Fédération de Russie)

    50 g;

    Veropharm (Fédération de Russie)

    comprimé pelliculé 10 mg; 20 mg; 5 mg;

    TEVA Pharmaceutical Industries (Israël)

    comprimé pelliculé 10 mg; 20 mg; 5 mg;

    REPLEK PHARM (Macédoine)

    comprimé pelliculé 20 mg;

  • Pharmacopée française

    BIOGARAN (FRANCE)

    comprimé pelliculé 25 mg;

    CRISTERS (FRANCE)

    comprimé pelliculé 25,0 mg;

    EG LABO - LABORATOIRES EUROGENERICS (FRANCE)

    comprimé pelliculé 25,0 mg;

    MYLAN SAS (FRANCE)

    comprimé pelliculé 25,0 mg;

    Neuraxpharm Arzneimittel GmbH (ALLEMAGNE)

    comprimé pelliculé 25,0 mg;

    REDDY PHARMA SAS (FRANCE)

    comprimé pelliculé 25 mg;

    TEVA SANTE (FRANCE)

    comprimé pelliculé 25 mg;

    ZENTIVA FRANCE (FRANCE)

    comprimé pelliculé 25,0 mg;

    HCS (BELGIQUE)

    comprimé pelliculé 25,0 mg;

    ALFASIGMA FRANCE (FRANCE)

    comprimé enrobé 10 mg;

    comprimé enrobé 25 mg;

    solution injectable 25 mg;

    comprimé pelliculé sécable 75 mg;

    ARKOPHARMA (FRANCE)
    Arkogelules millepertuis gélule ARKOPHARMA (FRANCE)

    gélule 175 mg;

    MSD FRANCE (FRANCE)

    comprimé pelliculé 10 mg;

    comprimé pelliculé 30 mg;

    comprimé pelliculé sécable 60 mg;


L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019