Langue - Français
Русский
 





Clinomel n5 - 800 - Résumé des caractéristiques du médicament

Le médicament Clinomel n5 - 800 appartient au groupe appelés Solutions pour nutrition parentérale. Cette spécialité pharmaceutique a un code ATC - B05BA10.

Titulaires de l'autorisation de mise sur le marché:

CLINTEC PARENTERAL (FRANCE) - Clinomel n5 - 800 - solution et solution et émulsion pour perfusion - 4,76 g+3,50 g+2,94 g+1,26 g+0,28 g+4,06 g+5,15 g+5,23 g+1,88 g+1,03 g+250 g+0,662 g+7,21 g+3,36 g+4,20 g+5,11 g+4,06 g+2,80 g+3,92 g - - 1997-04-11


Partager sur les réseaux sociaux:



Formes pharmaceutiques et Dosage du médicament

  • solution et solution et émulsion pour perfusion - 4,76 g+3,50 g+2,94 g+1,26 g+0,28 g+46 g+5,15 g+5,23 g+1,88 g+13 g+250 g+0,662 g+7,21 g+3,36 g+4,20 g+5,11 g+46 g+2,80 g+3,92 g

Сlassification pharmacothérapeutique:

Classification ATC:

Le médicament Clinomel n5 - 800 enregistré en France

Clinomel n5 - 800 solution et solution et émulsion pour perfusion

CLINTEC PARENTERAL (FRANCE)
Dosage: 4,76 g+3,50 g+2,94 g+1,26 g+0,28 g+4,06 g+5,15 g+5,23 g+1,88 g+1,03 g+250 g+0,662 g+7,21 g+3,36 g+4,20 g+5,11 g+4,06 g+2,80 g+3,92 g

Composition et Présentations

L-PROLINE4,76 g
L-SÉRINE3,50 g
L-THRÉONINE2,94 g
L-TRYPTOPHANE1,26 g
L-TYROSINE0,28 g
L-VALINE4,06 g
ACÉTATE DE SODIUM5,15 g
PHOSPHATE DIPOTASSIQUE5,23 g
CHLORURE DE SODIUM1,88 g
CHLORURE DE MAGNÉSIUM HEXAHYDRATÉ1,03 g
GLUCOSE ANHYDRE250 g
sous forme de :HUILE DE SOJA RAFFINÉE200 g
CHLORURE DE CALCIUM0,662 g
GLYCINE7,21 g
L-HISTIDINE3,36 g
L-ISOLEUCINE4,20 g
L-LEUCINE5,11 g
L-LYSINE4,06 g
sous forme de :CHLORHYDRATE DE LYSINE5,07 g
L-MÉTHIONINE2,80 g
L-PHÉNYLALANINE3,92 g

Posologie et mode d'emploi Clinomel n5 - 800 solution et solution et émulsion pour perfusion

VOIE VEINEUSE CENTRALE exclusivement.
Spécialité réservée à l'adulte et l'enfant de plus de deux ans.
La posologie est fonction des besoins métaboliques, de la dépense énergétique et de l'état clinique du patient.
POSOLOGIE CHEZ L'ADULTE
Besoins
Les besoins azotés moyens sont de 0,16 à 0,35 g/kg/jour (environ 1 à 2 g d'acides aminés/kg/jour).
Les besoins énergétiques varient selon l'état nutritionnel et le degré de catabolisme du patient. Ils sont en moyenne de 25 kcal/kg/jour à 40 kcal/kg/jour

Comment utiliser Clinomel n5 - 800 Montrer plus >>>

Présentations et l’emballage extérieur


Comment utiliser, Mode d'emploi - Clinomel n5 - 800

Indications

Celles de la nutrition parentérale lorsque l'alimentation orale ou entérale est impossible, insuffisante ou contre-indiquée.

Pharmacodynamique

Il s'agit d'un mélange ternaire permettant de maintenir l'équilibre calorico-azoté par l'apport d'azote (15 acides aminés de la série L), d'énergie (glucose et lipides), d'acides gras essentiels et d'électrolytes.
Le profil des acides aminés est le suivant:
acides aminés essentiels (n = 8)/acides aminés totaux: 40,5 %
acides aminés essentiels (g)/azote total (g): 2,5
acides aminés ramifiés/acides aminés totaux: 19 %
Les acides aminés sont captés par tous les tissus et la partie la plus importante est utilisée pour la synthèse protéique; ils représentent également une source d'énergie, leur oxydation se traduisant par l'élimination d'azote sous forme d'urée.

Pharmacocinétique

Les constituants (acides aminés, électrolytes, glucose, lipides) sont distribués, métabolisés et éliminés de la même manière que s'ils avaient été administrés individuellement. Leur biodisponibilité est complète.

Effets indésirables

Des effets indésirables potentiels peuvent résulter d'une utilisation inappropriée: par exemple, surdosage, vitesse de perfusion trop rapide .
Les effets qui peuvent être rencontrés et qui nécessitent l'arrêt du traitement sont des frissons, nausées, sueurs, hyperthermie, céphalées, dyspnée.
Lors d'une nutrition parentérale prolongée, des augmentations transitoires du taux des phosphatases alcalines, des transaminases et de la bilirubine ont été signalées. Ces paramètres retournent généralement à la normale après réduction de la posologie.
Dans de rares cas, sont apparus hépatomégalie et ictère.
De rares cas de thrombopénie ont été rapportés chez l'enfant sous perfusion de lipides.

Contre-indications

Hypersensibilité connue à l'un des constituants
Insuffisance cardiaque décompensée, œdème pulmonaire, hyperhydratation
Insuffisance hépatique grave
Hyperlipidémie grave
Insuffisance rénale en l'absence de dialyse et/ou d'hémofiltration (par absence de données)
Enfant de moins de deux ans, nouveau-né, nouveau-né prématuré

Grossesse/Allaitement

En raison de l'absence de données, le prescripteur doit évaluer le rapport bénéfice/risque avant de décider l'administration de cette solution que ce soit au cours de la grossesse ou au cours de l'allaitement.

Surdosage

En cas d'administration trop rapide, des signes d'hypervolémie et d'acidose peuvent être observés. Une hyperosmolarité transitoire ainsi qu'une hypertriglycéridémie peuvent apparaître. Une perfusion trop rapide peut induire des nausées, des vomissements et des frissons.
Dans l'un de ces cas, il convient d'arrêter immédiatement la perfusion.
Dans certains cas graves, une épuration extra-rénale peut être nécessaire.

Interactions avec d'autres médicaments

Ne pas ajouter de médicament dans la poche sans avoir préalablement vérifié la compatibilité avec la solution.
Pour toute supplémentation, il est recommandé d'ajouter exclusivement les produits pour lesquels la compatibilité et la stabilité des mélanges ont été contrôlées (en particulier, risque de déstabilisation de l'émulsion lipidique).

Mises en garde et précautions

Mises en garde spéciales
NE PAS ADMINISTRER PAR VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE.
Chez l'enfant, en raison de sa plus grande sensibilité aux risques septiques, il est recommandé d'éviter la supplémentation des poches Clinomel. Néanmoins, après analyse du risque/bénéfice par le médecin, Clinomel pourra être supplémenté en macro et/ou micro nutriments afin de couvrir des besoins spécifiques.
Chez l'enfant, il est recommandé d'utiliser une poche dont le volume correspond à la posologie journalière.
Lorsque Clinomel a été conservé au froid, s'assurer que le produit a été ramené à température ambiante avant de le perfuser.
Se conformer à une vitesse de perfusion lente du fait du risque d'apparition d'une diurèse osmotique et d'une perte rénale d'acides aminés.
Dans le cas où la perfusion ne se ferait pas de manière continue sur 24 heures, il est préférable d'augmenter régulièrement le débit pendant la première heure, et de diminuer ce dernier progressivement pendant la dernière heure de perfusion afin d'éviter des pics de glycémie anormaux.
Une surveillance clinique particulière est nécessaire lors de la mise en route de la perfusion. Comme avec toute perfusion de ce type, des réactions anaphylactiques peuvent survenir (fièvre, frissons, éruption cutanée, dyspnée, etc..) L'apparition de tout signe anormal doit obligatoirement entraîner l'arrêt du traitement.
N'utiliser que si les solutions sont limpides, la poche non endommagée et qu'aucun mélange des compartiments ne soit survenu pendant le stockage par rupture accidentelle des cloisonnements.
Administrer avec prudence en cas:
d'insuffisance hépatocellulaire en raison du risque d'apparition ou d'aggravation des troubles neurologiques en relation avec une hyperammoniémie;
d'insuffisance rénale en raison d'apparition ou d'aggravation d'une acidose métabolique et d'une hyperazotémie en l'absence d'épuration extra rénale.
Précautions d'emploi
Surveillance de la balance hydroélectrolytique et de l'osmolarité sérique.
Un contrôle régulier clinique et biologique est nécessaire en cas de:
troubles du métabolisme des acides aminés
insuffisance hépatocellulaire
insuffisance rénale
hyperkaliémie
acidose métabolique (l'administration d'hydrates de carbone est déconseillée en cas d'acidose lactique)
diabète (surveiller la glycémie, la glycosurie, l'acétonurie et ajuster éventuellement la posologie de l'insuline)
troubles importants de la coagulation
anémie
hyperlipidémie (du fait de la présence d'une émulsion lipidique)
Les triglycérides plasmatiques et leur élimination doivent être contrôlés régulièrement. Lorsqu'une anomalie du métabolisme lipidique est suspectée, le contrôle doit être effectué tous les jours. Le sérum doit être limpide, au plus tard 6 heures après l'arrêt de la perfusion contenant l'émulsion lipidique.

Clinomel n5 - 800 émulsion.Comment utiliser,posologie,mode d'emploi et contre-indications.Les analogues- Medzai.net

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019