Sections du site

Langue

- Français



Forsteo - Résumé des caractéristiques du médicament

Le médicament Forsteo appartient au groupe appelés Médicaments contre l'ostéoporose. Cette spécialité pharmaceutique a un code ATC - H05AA02.

Principe actif: TÉRIPARATIDE
Titulaires de l'autorisation de mise sur le marché:

ELI LILLY NEDERLAND BV (PAYS-BAS) - Forsteo 20 microgrammes/80 microlitres- solution injectable - 250 microgrammes - - 2003-06-10


Partager sur les réseaux sociaux:



Formes pharmaceutiques et Dosage du médicament

  • solution injectable - 250 microgrammes

Сlassification pharmacothérapeutique:

Classification ATC:

Le médicament Forsteo enregistré en France

Forsteo 20 microgrammes/80 microlitres solution injectable

ELI LILLY NEDERLAND BV (PAYS-BAS)
Dosage: 250 microgrammes

Composition et Présentations

TÉRIPARATIDE 250 mcg

Posologie et mode d'emploi Forsteo 20 microgrammes/80 microlitres solution injectable

Solution injectable
La posologie recommandée de Forsteo est de 20 mcg administrés une fois par jour.
La durée totale maximale de traitement avec Forsteo doit être de 24 mois . Ce traitement de 24 mois par tériparatide ne doit pas être renouvelé au cours de la vie d'un patient.
Les patients doivent être supplémentés en calcium et vitamine D si leurs apports alimentaires sont insuffisants.
D'autres traitements de l'ostéoporose peuvent être utilisés par les patients après l'interruption du traitement par tériparatide.
Populations particulières
Patients atteints d'insuffisance rénale

Comment utiliser Forsteo Montrer plus >>>

Présentations et l’emballage extérieur


Comment utiliser, Mode d'emploi - Forsteo

Indications

Forsteo est indiqué chez les adultes.
  • Traitement de l'ostéoporose chez les patients à risque élevé de fracture : ostéoporose postménopausique et ostéoporose masculine. Chez les femmes ménopausées, une réduction significative de l'incidence des fractures vertébrales et périphériques, mais non des fractures de la hanche, a été démontrée.
  • Traitement de l'ostéoporose cortisonique chez les femmes et les hommes à risque élevé de fracture recevant une corticothérapie au long cours par voie générale .

Pharmacodynamique

La parathormone (PTH), hormone endogène de 84 acides aminés, est le principal régulateur du métabolisme phosphocalcique au niveau osseux et rénal. Forsteo (rhPTH(1-34)) représente la séquence active (1-34) de la parathormone humaine endogène. Les actions physiologiques de la PTH incluent la stimulation de la formation osseuse par des effets directs sur les cellules de la formation osseuse (ostéoblastes), augmentant indirectement l'absorption intestinale du calcium, la réabsorption tubulaire du calcium et l'excrétion rénale du phosphate.
Effets pharmacodynamiques :Forsteo est un agent de la formation osseuse, destiné au traitement de l'ostéoporose. Les effets de Forsteo sur le squelette dépendent du mode d'exposition systémique. L'administration de Forsteo une fois par jour accroît l'apposition d'os nouvellement formé à la surface de l'os trabéculaire et cortical, en stimulant préférentiellement l'activité ostéoblastique par rapport à l'activité ostéoclastique.

Pharmacocinétique

Distribution :Le volume de distribution est voisin de 1,7 L/kg. La demi-vie de Forsteo est d'environ 1 heure après injection sous-cutanée, ce qui traduit le temps nécessaire à l'absorption à partir du site d'injection.
Biotransformation :Aucune étude de métabolisme ni d'élimination n'a été conduite avec Forsteo ; toutefois, le métabolisme périphérique de la parathormone semble être principalement hépatique et rénal.
Élimination :Forsteo est éliminé par clairance hépatique et extrahépatique (environ 62 L/h chez les femmes et 94 L/h chez les hommes).
Sujets âgés :Aucune différence de pharmacocinétique n'a été observée en fonction de l'âge des patients (de 31 à 85 ans). Aucune modification de posologie liée à l'âge n'est nécessaire.

Effets indésirables

Effets indésirables - usage systémique

Résumé du profil de tolérance
Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés chez les patients traités par tériparatide sont : nausées, douleurs dans les membres, céphalées et sensations vertigineuses.
Liste tabulée des effets indésirables
Parmi les patients inclus dans les essais cliniques menés avec le tériparatide, il a été rapporté au moins un évènement indésirable chez 82,8 % des patients sous tériparatide et 84,5 % des patients sous placebo.
Les effets indésirables liés à l'utilisation du tériparatide dans les essais cliniques portant sur l'ostéoporose et à l'exposition après commercialisation sont résumés dans le tableau ci-dessous. La convention suivante a été utilisée pour la classification des effets indésirables : très fréquent (≥ 1/10), fréquent (≥ 1/100, < 1/10), peu fréquent (≥ 1/1 000, < 1/100), rare (≥ 1/10 000, < 1/1 000), très rare (< 1/10 000).
Affections hématologiques et du système lymphatique
Fréquent : Anémie
Affections du système immunitaire
Rare : Anaphylaxie
Troubles du métabolisme et de la nutrition
Fréquent : Hypercholestérolémie
Peu fréquent : Hypercalcémie supérieure à 2,76 mmol/l, hyperuricémie
Rare : Hypercalcémie supérieure à 3,25 mmol/l
Affections psychiatriques
Fréquent : Dépression
Affections du système nerveux
Fréquent : Sensations vertigineuses, céphalées, sciatique, syncope
Affections de l'oreille et du labyrinthe
Fréquent : Vertiges
Affections cardiaques
Fréquent : Palpitations
Peu fréquent : Tachycardie
Affections vasculaires
Fréquent : Hypotension
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
Fréquent : Dyspnée
Peu fréquent : Emphysème
Affections gastro-intestinales
Fréquent : Nausées, vomissements, hernie hiatale, reflux gastro-œsophagien
Peu fréquent : Hémorroïdes
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Fréquent : Hypersudation
Affections musculo-squelettiques et systémiques
Très fréquent : Douleurs dans les membres
Fréquent : Crampes
Peu fréquent : Myalgies, arthralgies, crampes/douleurs dorsales*
Affections du rein et des voies urinaires
Peu fréquent : Incontinence urinaire, polyurie, miction impérieuse, lithiase rénale
Rare : Insuffisance rénale/dysfonction rénale
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
Fréquent : Fatigue, douleur thoracique, asthénie, manifestations légères et transitoires au site d'injection incluant : douleur, gonflement, érythème, hématomes localisés, prurit et saignement mineur au site d'injection.
Peu fréquent : Erythème au site d'injection, réaction au site d'injection.
Rare : Réactions allergiques possibles peu après l'injection : dyspnée aiguë, œdème bucco-facial, urticaire généralisée, douleurs thoraciques, œdèmes (principalement périphériques).
Investigations
Peu fréquent : Prise de poids, souffle cardiaque, augmentation des phosphatases alcalines
* Des cas graves de crampes ou de douleurs dorsales ont été rapportés dans les minutes suivant l'injection.
Description de certains effets indésirables
Dans des essais cliniques, les effets suivants ont été rapportés avec une différence de fréquence ≥ 1 % par rapport au placebo : vertiges, nausées, douleurs dans les membres, sensations vertigineuses, dépression, dyspnée.
Le tériparatide augmente les concentrations sériques d'acide urique. Dans les essais cliniques, 2,8 % des patients traités par tériparatide avaient une uricémie au-dessus de la limite supérieure des valeurs normales, par rapport à 0,7 % des patients sous placebo. Cependant, cette hyperuricémie ne s'est pas accompagnée d'une augmentation de crises de goutte, d'arthralgies ou de lithiase urinaire.
Dans un vaste essai clinique, des anticorps dirigés contre tériparatide ont été détectés chez 2,8 % des femmes recevant le tériparatide. Généralement, les anticorps ont été détectés pour la première fois après 12 mois de traitement et leur taux a diminué après l'arrêt du traitement. Chez ces patientes, il n'a pas été mis en évidence de réactions d'hypersensibilité, de réactions allergiques, d'effets sur la calcémie ou sur les variations de densité minérale osseuse (DMO).

Contre-indications

Grossesse et allaitement .
Hypercalcémie pré-existante.
Insuffisance rénale sévère.
Maladies métaboliques osseuses (dont l'hyperparathyroïdie et la maladie de Paget) autres que l'ostéoporose primitive ou l'ostéoporose cortisonique.
Elévation inexpliquée des phosphatases alcalines.
Antécédent de radiothérapie du squelette par méthode conventionnelle ou par implant.
Chez les patients atteints de tumeurs osseuses malignes ou de métastases osseuses, le traitement par tériparatide est contre-indiqué.

Grossesse/Allaitement

Femmes en âge de procréer/Contraception chez les femmes :Les femmes en âge de procréer doivent utiliser des méthodes efficaces de contraception lors du traitement par Forsteo. En cas de survenue d'une grossesse, le traitement par Forsteo doit être interrompu.
Grossesse :Forsteo est contre-indiqué pendant la grossesse .
Allaitement :Forsteo est contre-indiqué pendant l'allaitement. Le passage du tériparatide dans le lait maternel n'est pas connu.
Fertilité :Des études chez le lapin ont montré une toxicité sur la fonction de reproduction . L'effet du tériparatide sur le développement du fœtus humain n'a pas été étudié. Le risque potentiel chez l'être humain est inconnu. Le passage du tériparatide dans le lait maternel n'est pas connu.

Surdosage

Signes et symptômes :Forsteo a été administré à des doses uniques allant jusqu'à 100 mcg et à des doses répétées allant jusqu'à 60 mcg/jour pendant 6 semaines.Les effets pouvant être attendus lors d'un surdosage sont une hypercalcémie différée dans le temps et un risque d'hypotension orthostatique. Peuvent aussi survenir : nausées, vomissements, sensations vertigineuses et céphalées.
Cas de surdosage basés sur les notifications spontanées après commercialisation :De ces notifications ont été retenus des cas d'erreur d'administration où la quantité totale de tériparatide contenue dans le stylo (jusqu'à 800 mcg) a été injectée en une seule fois. Ont été observés des effets indésirables transitoires comme nausées, faiblesse/somnolence et hypotension. Dans certains cas, le surdosage n'a entraîné aucun effet indésirable. Aucun décès lié à un surdosage n'a été rapporté.
Conduite à tenir en cas de surdosage :Il n'existe pas d'antidote spécifique pour Forsteo. En cas de suspicion d'un surdosage, il convient d'interrompre transitoirement le traitement par Forsteo, de surveiller la calcémie et de mettre en œuvre une prise en charge appropriée, telle qu'une réhydratation.

Interactions avec d'autres médicaments

Dans une étude menée chez 15 sujets sains recevant quotidiennement de la digoxine jusqu'à atteinte de l'état d'équilibre, une dose unique de tériparatide n'a pas modifié les effets cardiaques de la digoxine. Cependant, des notifications de cas sporadiques ont suggéré que l'hypercalcémie pouvait prédisposer les patients à la toxicité des digitaliques. Du fait de l'augmentation transitoire de la calcémie par Forsteo , la prudence s'impose chez les patients traités par des digitaliques.
Le tériparatide a fait l'objet d'études d'interactions pharmacodynamiques avec l'hydrochlorothiazide. Aucune interaction cliniquement significative n'a été observée.
L'association de raloxifène ou d'un traitement hormonal substitutif au tériparatide n'a pas modifié les effets du tériparatide sur la calcémie ou la calciurie, ni les effets indésirables.

Forsteo solution.Comment utiliser,posologie,mode d'emploi et contre-indications.Les analogues- Medzai.net

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019