Langue - Français
Русский
 





Pulmocis - Résumé des caractéristiques du médicament

Le médicament Pulmocis appartient au groupe appelés Radiopharmaceutiques diagnostiques. Cette spécialité pharmaceutique a un code ATC - V09EB01.

Titulaires de l'autorisation de mise sur le marché:

CIS BIO INTERNATIONAL (FRANCE) - Pulmocis 2 mg- trousse pour préparation radiopharmaceutique - 2,0 mg - - 1997-06-25


Partager sur les réseaux sociaux:



Formes pharmaceutiques et Dosage du médicament

  • trousse pour préparation radiopharmaceutique - 2 mg

Сlassification pharmacothérapeutique:

Classification ATC:

Le médicament Pulmocis enregistré en France

Pulmocis 2 mg trousse pour préparation radiopharmaceutique

CIS BIO INTERNATIONAL (FRANCE)
Dosage: 2,0 mg

Composition et Présentations

ALBUMINE HUMAINE PLASMATIQUE (MACROAGRÉGATS D')2,0 mg

Posologie et mode d'emploi Pulmocis 2 mg trousse pour préparation radiopharmaceutique

Trousse pour préparation radiopharmaceutique
Renseignements posologiques pour la scintigraphie pulmonaire de perfusion et la veinoscintigraphie
Adultes et personnes âgées
L'activité recommandée administrée par voie intraveineuse va de 40 à 150 MBq, avec une médiane de 100 MBq pour la scintigraphie en mode planaire, et s'élève jusqu'à 200 MBq en mode tomoscintigraphique (TEMP ou SPECT). Chez l'adulte, le nombre moyen de macroagrégats par administration doit être compris entre 100 000 et 300 000 et ne doit pas dépasser les 700 000. Afin d'obtenir des images de qualité optimale, le nombre minimal de particules administrées par examen doit atteindre 100 000.
Patients adultes et patients âgés souffrant de maladie cardiovasculaire grave, d'hypertension artérielle pulmonaire accompagnée d'insuffisance respiratoire ou de shunt droite-gauche
Le nombre de macroagrégats injectés doit être compris entre 100 000 et 200 000.
Patients pédiatriques

Comment utiliser Pulmocis Montrer plus >>>

Présentations et l’emballage extérieur


Comment utiliser, Mode d'emploi - Pulmocis

Indications

Ce médicament est à usage diagnostique uniquement.
Après radiomarquage avec une solution injectable de pertechnétate de sodium, la suspension de macroagrégats d'albumine humaine technétiés, (99mTc) MAA est utilisée pour :
La scintigraphie de perfusion pulmonaire.
Indication secondaire : scintigraphie veineuse.

Pharmacodynamique

Aux concentrations chimiques utilisées pour les examens de diagnostic, les macroagrégats d'albumine humaine technétiés ((99mTc)-MAA) n'ont aucune activité pharmacodynamique.

Pharmacocinétique

Distribution
Après injection dans une veine superficielle, les macroagrégats sont entraînés à la vitesse de la circulation, jusqu'au premier filtre capillaire, par exemple pulmonaire.
Fixation aux organes
Les particules de macroagrégats d'albumine ne pénètrent pas dans le parenchyme pulmonaire (espaces interstitiel et alvéolaire) mais restent temporairement en position occlusive dans la lumière du capillaire. En cas de circulation pulmonaire normale, le produit est distribué dans l'ensemble du poumon suivant un gradient physiologique ; lorsque la circulation pulmonaire est altérée, les zones où le débit sanguin est réduit comporteront proportionnellement moins de particules. La durée du séjour des macroagrégats marqués au technétium dans les poumons varie en fonction de la structure, de la taille et du nombre de particules.
Demi-vie
La disparition des particules dans les poumons est régie par une loi exponentielle : les plus gros macroagrégats ont une période biologique plus longue, alors que les particules de 5 à 90 µm de diamètre ont une période de 2 à 8 heures. Celle-ci est due à la désagrégation mécanique des particules occluant les capillaires et interrompant le flux sanguin capillaire.
Élimination
Les produits de désagrégation des macroagrégats, remis dans la circulation sous forme de microcolloïdes d'albumine, sont rapidement éliminés par les macrophages du système réticuloendothélial, essentiellement dans le foie et la rate.
Les microcolloïdes sont métabolisés en libérant le marqueur radioactif (99mTc) dans la circulation sanguine, d'où il est éliminé et excrété dans les urines.

Effets indésirables

Concernant les mises en garde et précautions d'emploi vis-à-vis des agents transmissibles.
Seules des notifications spontanées ont pu être analysées, et aucune indication de fréquence ne peut donc être mentionnée.
Effets indésirables classés par classe de système d'organe :
Affections du système immunitaire
Fréquence indéterminée : réaction anaphylactique, hypersensibilité, anaphylaxie engageant le pronostic vital.
Affections vasculaires
Fréquence indéterminée : collapsus vasculaire
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
Fréquence indéterminée : douleur thoracique, frissons, hypersensibilité au point d'injection.
Quelques cas de réactions secondaires ont été rapportés : réactions d'hypersensibilité, avec douleur thoracique, frissons et collapsus. Des réactions locales de type allergique peuvent se rencontrer au point d'injection.
Une exposition aux radiations ionisantes peut potentiellement induire des cancers ou un risque d'anomalies congénitales. La dose efficace étant de 2,0 mSv quand la radioactivité maximale recommandée est de185 MBq, la probabilité de survenue de ces effets indésirables est considérée comme faible.

Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients ou à tout autre composé nécessaire au marquage de la trousse.

Grossesse/Allaitement

Femme en âge d'avoir des enfants
Quand l'administration d'un radiopharmaceutique est prévue chez la femme en âge d'avoir des enfants, il est important de déterminer si elle est ou non enceinte. Toute femme n'ayant pas eu ses règles doit être considérée comme enceinte jusqu'à preuve du contraire. En cas de doute quant à une éventuelle grossesse (en cas d'aménorrhée, de cycles très irréguliers, etc.), d'autres techniques n'impliquant pas l'emploi de radiations ionisantes (si elles existent) doivent être proposées à la patiente.
Grossesse
L'administration d'un radionucléide à une femme enceinte implique également une irradiation du fœtus. Un examen de ce type ne doit être réalisé chez une femme enceinte qu'en cas de nécessité absolue, si le bénéfice probable excède largement le risque encouru par la mère et le fœtus.
Allaitement
Avant l'administration de radiopharmaceutiques à une mère qui allaite, il est nécessaire d'envisager la possibilité de retarder l'examen après la fin de l'allaitement ou de se demander si le radiopharmaceutique choisi est le plus approprié en terme de passage de radioactivité dans le lait maternel. Si l'administration est considérée comme nécessaire, l'allaitement doit être interrompu pendant 12 heures après administration et le lait tiré doit être éliminé.
Tout contact étroit avec des nourrissons doit être évité durant cette période.

Surdosage

Le nombre de particules injectées ne doit pas dépasser 1,5.106 chez un patient adulte.
En cas d'administration d'une activité excessive de macroagrégats d'albumine humaine technétiés ((99mTc)-MAA), la dose délivrée au patient doit être réduite en augmentant autant que possible l'élimination du radionucléide de l'organisme par une diurèse forcée avec des mictions fréquentes.

Interactions avec d'autres médicaments

De nombreux médicaments sont susceptibles d'affecter la distribution biologique des macroagrégats d'albumine technétiés ((99mTc)-MAA) tels que :
l'héparine, les bronchodilatateurs et les préparations chimiothérapiques causant des interactions pharmacologiques
l'héroïne, la nitrofurantoïne, le busulfan, le cyclophosphamide, la bléomycine, le méthotrexate, et le méthysergide à l'origine d'interactions toxicologiques
et le sulfate de magnésium, causant des interactions pharmaceutiques.

Pulmocis .Comment utiliser,posologie,mode d'emploi et contre-indications.Les analogues- Medzai.net

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019