Langue - Français
Русский
 





Recombinate - Résumé des caractéristiques du médicament

Le médicament Recombinate appartient au groupe appelés Facteurs de la coagulation sanguine. Cette spécialité pharmaceutique a un code ATC - B02BD02.

Principe actif: OCTOCOG ALFA
Titulaires de l'autorisation de mise sur le marché:

BAXTER (FRANCE) - Recombinate 1000 U.I- poudre et solvant pour solution injectable - 1000 UI - - 1993-06-17

BAXTER (FRANCE) - Recombinate 250 U.I- poudre et solvant pour solution injectable - 250 UI - - 1993-06-17

BAXTER (FRANCE) - Recombinate 500 U.I- poudre et solvant pour solution injectable - 500 UI - - 1993-06-17


Partager sur les réseaux sociaux:



Formes pharmaceutiques et Dosage du médicament

  • poudre et solvant pour solution injectable - 1000 UI
  • poudre et solvant pour solution injectable - 250 UI
  • poudre et solvant pour solution injectable - 500 UI

Сlassification pharmacothérapeutique:

Classification ATC:

Le médicament Recombinate enregistré en France

Recombinate 1000 U.I poudre et solvant pour solution injectable

BAXTER (FRANCE)
Dosage: 1000 UI

Composition et Présentations

OCTOCOG ALFA 1000 UI

Posologie et mode d'emploi Recombinate 1000 U.I poudre et solvant pour solution injectable

4.2.1 Posologie
La posologie et la durée du traitement substitutif dépendent de la sévérité du trouble de l'hémostase, de la localisation, de l'importance des épisodes hémorragiques et de l'état clinique du patient.
Le traitement doit être réalisé en collaboration avec un médecin expérimenté dans le traitement des désordres hémorragiques et un laboratoire habilité à doser l'activité coagulante plasmatique du Facteur VIII (FAH).
La dose de Facteur VIII administrée est exprimée en Unités Internationales (UI), ramenées au standard actuel de l'OMS pour les produits de Facteur VIII. L'activité coagulante en facteur VIII dans le plasma est exprimée soit en pourcentage (par rapport au plasma humain normal), soit en Unités Internationales (par rapport au Standard international du Facteur VIII plasmatique). Une UI d'activité coagulante du Facteur VIII correspond à la quantité de Facteur VIII contenue dans un ml de plasma humain normal.
Le pic attendu in-vivo du taux de facteur anti-hémophilique recombinant exprimé en Ul/dl de plasma ou en % (pourcentage) de la normale peut être calculé en multipliant par deux la dose administrée par kg de poids corporel (UI/kg).
La méthode de calcul est illustrée par les exemples suivants:
ou

Comment utiliser Recombinate Montrer plus >>>

Présentations et l’emballage extérieur

Recombinate 250 U.I poudre et solvant pour solution injectable

BAXTER (FRANCE)
Dosage: 250 UI

Recombinate 500 U.I poudre et solvant pour solution injectable

BAXTER (FRANCE)
Dosage: 500 UI

Comment utiliser, Mode d'emploi - Recombinate

Indications

Traitement et prévention des épisodes hémorragiques chez les patients atteints d'hémophilie A (déficit congénital en facteur VIII).
Ce produit ne contient pas de Facteur von Willebrand, par conséquent il n'est pas indiqué dans la maladie de von Willebrand.

Pharmacodynamique

Le facteur antihémophilique est le facteur spécifique de coagulation déficient chez les patients atteints d'hémophilie A (déficit congénital en facteur VIII). L'hémophilie A est une anomalie de la coagulation d'origine génétique, caractérisée par des hémorragies qui peuvent apparaître spontanément ou après un traumatisme mineur.
Le facteur VIII intervient dans la coagulation. En tant que cofacteur du facteur IX, il accélère la conversion du facteur X en facteur X activé. Le facteur X activé convertit la prothrombine en thrombine. La thrombine convertit alors le fibrinogène en fibrine et un caillot peut se former. L'activité facteur VIII est considérablement réduite chez les patients atteints d'hémophilie A et un traitement substitutif est donc nécessaire.
Recombinate a été étudié chez 71 patients non préalablement traités (PUPs). L'âge médian de la cohorte au moment de la première perfusion de Recombinate était de 10 mois (entre 2 jours et 50 mois). Le produit a été bien toléré et n'a pas été associé à des évènements indésirables significatifs à court terme. Son efficacité clinique était comparable aux autres molécules entières de facteur VIII aussi bien dans le traitement de l'hémorragie aiguë que pour la prophylaxie en chirurgie (10 sujets ont subi des interventions chirurgicales). Le suivi à long terme de la cohorte a révélé une incidence d'évènements indésirables liés au produit de 0,86/1000 perfusions, non sévères et ne mettant pas en jeu le pronostic vital.

Pharmacocinétique

Des études de pharmacocinétique réalisées sur 69 patients préalablement traités ont montré que la demi-vie moyenne de RECOMBINATE circulant était de 14,6 ± 4,9 heures (n=67) et n'était pas statistiquement différente de celle de l'HEMOFIL M, facteur antihémophilique dérivé du plasma humain (FAH dp) qui est de 14,7 ± 5,1 heures (n=61). La récupération réelle de base observée avec RECOMBINATE après perfusion d'une dose de 50 Ul/kg était de 123,9 ± 47,7 Ul/dl (n=23), récupération significativement plus élevée que la récupération réelle de base observée avec HEMOFIL M qui était de 101,7 + 31,6 Ul/dl (n=61).
Cependant le rapport calculé de la récupération réelle sur la récupération attendue (c'est-à-dire un incrément de 2 % de l'activité Facteur VIII/UI FAHr/kg de poids corporel) de RECOMBINATE (121,2 ± 48,9 %) est comparable à celui obtenu pour HEMOFIL M (123,4 ± 16,4 %).
Au total, 494 études de récupération ont été réalisées chez 68 patients non traités auparavant. Deux cent douze études de récupération ont été réalisées alors que les patients étaient traités pour des épisodes hémorragiques avec une récupération réelle moyenne de 70,0 ± 37,9 Ul/dl (n=208), quatre valeurs de récupération nettement divergentes ont été exclues de l'analyse. La grande variabilité est due au large éventail des doses réelles administrées 13,8 à 103,2 Ul/kg (moyenne ± de 36,0 ±16,2 et médiane de 30,2 Ul/kg). Afin de tenir compte de ces posologies variables les ratios de récupération réelle/récupération prévue ont été calculés, la moyenne obtenue est de 1,0 ± 0,3.
Au total, 68 études de récupération ont été réalisées lorsque les patients étaient traités pour saignement préexistant. Le taux de récupération de facteur VIII mesuré a été corrigé en fonction du taux de FVIII avant perfusion. La récupération moyenne réelle était de 88,6 ± 38,2 Ul/dl (n=66) avec exclusion de l'analyse de deux récupérations dont les valeurs étaient divergentes. De nouveau le large éventail des doses réelles administrées, 18,5 à 85,7 Ul/kg (moyenne de 38,6 ± 15,9 et médiane de 32,1 Ul/kg) a entraîné une variation substantielle au niveau des taux de récupération observés. Le ratio moyen de la récupération réelle/récupération prévue était de 1,0 ± 0,3 avec une médiane de 1,0.
Au total, 214 études de récupération ont été réalisées alors que les patients étaient dans un état stable; la récupération moyenne réelle obtenue était de 71,6 ± 29,7 Ul/dl (n=209) avec cinq récupérations ayant des valeurs nettement divergentes exclues de l'analyse. Les doses administrées allaient de 10,4 à 68,1 Ul/kg (moyenne de 38,0 ± 12,7 et médiane de 36,1 Ul/kg). Le ratio moyen de la récupération réelle/récupération prévue était de 1,0 ± 0,3.

Effets indésirables

Le tableau suivant présente les effets indésirables rapportés lors de la notification spontanée et au cours des études cliniques. Dans chaque groupe de fréquence, les effets indésirables sont présentés par ordre décroissant de gravité.
La fréquence a été évaluée selon les critères suivants: très fréquent (≥ 1/10), fréquent (≥ 1/100 à <1/10), peu fréquent (≥ 1/1 000 à <1/ 100), rare (≥ 1/10 000 à < 1/1 000), très rare (<1/10 000) et fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).
Norme MedDRA Classes de systèmes d'organes
Fréquence
Termes MedDRA usuels
Infections et infestations
Peu fréquent
Otite
Affections hématologiques et du système lymphatique
Fréquent
Inhibition du facteur VIII1
Affections du système immunitaires
Fréquence indéterminée
Choc anaphylactique Hypersensibilité2
Affections du système nerveux
Peu fréquent
Etourdissement Tremblement
Fréquence indéterminée
Syncope Maux de tête
Affections cardiaques
Fréquence indéterminée
Cyanose Tachycardie
Affections vasculaires
Peu fréquent
Epistaxis Bouffée congestive Hématome Hypotension Pâleur Sensation de froideur des extrémités
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
Peu fréquent
Douleur Pharyngolaryngée
Fréquence indéterminée
Dyspnée Toux Oppression thoracique Respiration asthmatiforme
Affections gastro-intestinales
Peu fréquent
Nausée
Fréquence indéterminée
Vomissement Gêne abdominale
Affections de la peau et du tissus sous-cutané
Peu fréquent
Hyperhydrose Prurit Rash Rash maculo-papuleux
Fréquence indéterminée
Urticaire Exfoliation de la peau
Affections musculo-squelettiques et systémiques
Peu fréquent
Douleur aux extrémités
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
fréquent
Frissons
Peu fréquent
Fatigue Pyréxie
Investigations
Peu fréquent
Test de stimulation acoustique anormal
1Dans l'étude clinique portant sur des patients préalablement traités, aucun des 71 patients n'a développé d'inhibiteurs de novo à l'encontre du facteur VIII. En revanche, 22 patients non préalablement traités sur 72 évaluables en per protocol et traités par Recombinate, ont développé un inhibiteur contre le facteur VIIII et la fréquence ci-dessus était basée sur les données observées chez les patients non préalablement traités. Sur les 22 patients, 10 présentaient un titre d'inhibiteurs élevé (≥ 5 unités bethesda) et 12 prés entaient un titre d'inhibiteurs faible (< 5 unités bethesda).
2Des signes précoces de réactions d'hypersensibilité sont possibles: urticaire, dyspnée, toux, oppression thoracique, respiration asthmatiforme, anaphylaxie, rash, hypotension, prurit, frissons, bouffée congestive, fièvre, cyanose, tachycardie, vomissement, syncope, maux de tête.
L'apparition d'inhibiteurs, anticorps neutralisants anti-Facteur VIII, est une complication connue du traitement des patients atteints d'hémophilie A. Ces inhibiteurs sont toujours des IgG dirigées contre l'activité procoagulante du Facteur VIII, dont le titre est exprimé en unités Bethesda (U.B.) par ml de plasma.
Le risque de développement d'inhibiteur est corrélé au temps d'exposition du patient au facteur VIII anti-hémophilique, le risque étant plus important au cours des 20 premiers jours d'exposition. L'incidence des anticorps rapportée chez des patients atteints d'hémophilie A sévère, à haut risque de développer un inhibiteur (c'est-à-dire patients non préalablement traités) est de 31 % pour le RECOMBINATE, ce taux qui se situe dans les limites des valeurs rapportées pour le facteur anti-hémophilique d'origine plasmatique. Les patients traités avec RECOMBINATE doivent être étroitement surveillés sur le plan clinique et biologique en ce qui concerne le développement des anticorps inhibiteurs.

Contre-indications

Hypersensibilité à la substance active ou à l'un des excipients. Réaction allergique connue aux protéines d'origine bovine, de souris ou de hamster.

Grossesse/Allaitement

Aucune étude des effets sur la reproduction animale n'a été réalisée avec RECOMBINATE. On ne sait donc pas si RECOMBINATE a une action délétère sur le développement fœtal lorsqu'il est administré à une femme enceinte ou s'il peut perturber les capacités de reproduction. RECOMBINATE ne doit être administré à une femme enceinte qu'en cas d'absolue nécessité.

Surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté.

Interactions avec d'autres médicaments

Aucune interaction avec d'autres médicaments n'a été observée.

Mises en garde et précautions

Des réactions allergiques sévères ont été rapportées avec RECOMBINATE. Les patients présentant une hypersensibilité connue aux protéines bovines, de souris ou de hamster doivent être traités avec prudence. Les patients doivent être informés des signes précoces des réactions d'hypersensibilité, tels que l'urticaire, l'urticaire généralisée, l'oppression thoracique, la respiration sifflante, l'hypotension et l'anaphylaxie Si des réactions allergiques ou anaphylactiques apparaissent, l'injection/perfusion doit être arrêtée immédiatement. Le traitement symptomatique de l'état de choc devra être instauré.
Si les taux plasmatiques de facteur VIII ne peuvent atteindre les taux souhaités ou si le saignement n'est pas contrôlé après administration d'une dose adéquate, il est nécessaire de réaliser des tests biologiques pour détecter la présence d'un inhibiteur.
L'apparition d'anticorps neutralisants (inhibiteurs) du Facteur VIII est une complication connue du traitement des patients atteints d'hémophilie A. Ces inhibiteurs sont habituellement des immunoglobulines G dirigées contre l'activité coagulante du Facteur VIII et sont mesurées en Unités Bethesda par ml de plasma par le test de Bethesda modifié. Le risque de développer des inhibiteurs est corrélé à la durée de l'exposition au Facteur VIII, le risque étant le plus élevé au cours des 20 premiers jours d'exposition, et à d'autres facteurs génétiques et environnementaux. Rarement, les inhibiteurs peuvent apparaître après les 100 premiers jours d'exposition. Des cas de réapparition d'inhibiteurs (faible titre) ont été observés après le changement d'un facteur VIII recombinant pour un autre, chez des patients préalablement traités ayant plus de 100 jours d'exposition et qui avaient un historique de développement d'inhibiteur.
L'apparition d'inhibiteurs doit être surveillée avec précaution chez les patients traités avec un facteur VIII de coagulation recombinant par un suivi clinique et à l'aide de tests biologiques appropriés.
Ce médicament contient 1,5 mmol de sodium par présentation. A prendre en compte par les patients suivants un régime contrôlé en sodium.

Recombinate poudre.Comment utiliser,posologie,mode d'emploi et contre-indications.Les analogues- Medzai.net

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019