Langue - Français
Русский
 





Sativex - Résumé des caractéristiques du médicament

Cette spécialité pharmaceutique a un code ATC - N02BG10.

Titulaires de l'autorisation de mise sur le marché:

GW PHARMA LIMITED (ROYAUME-UNI) - Sativex - solution pour pulvérisation - 38 à 44 mg correspondant à 27 mg de delta-9-tétrahydrocannabinol+35 à 42 mg correspondant à 25 mg de cannabidiol - - 2014-01-08


Partager sur les réseaux sociaux:



Formes pharmaceutiques et Dosage du médicament

  • solution pour pulvérisation - 38 à 44 mg correspondant à 27 mg de delta-9-tétrahydrocannabinol+35 à 42 mg correspondant à 25 mg de cannabidiol

Classification ATC:

Le médicament Sativex enregistré en France

Sativex solution pour pulvérisation

GW PHARMA LIMITED (ROYAUME-UNI)
Dosage: 38 à 44 mg correspondant à 27 mg de delta-9-tétrahydrocannabinol+35 à 42 mg correspondant à 25 mg de cannabidiol

Composition et Présentations

EXTRAIT MOU DE FEUILLE ET FLEUR DE CANNABIS RICHE EN TÉTRAHYDROCANNABINOL38 à 44 mg correspondant à 27 mg de delta-9-tétrahydrocannabinol
EXTRAIT MOU DE FEUILLE ET FLEUR DE CANNABIS RICHE EN CANNABIDIOL35 à 42 mg correspondant à 25 mg de cannabidiol

Posologie et mode d'emploi Sativex solution pour pulvérisation

Sativex doit être administré par voie buccale uniquement.
Sativex est utilisé associé aux traitements anti-spastiques déjà en cours.
Le traitement doit être instauré et contrôlé par un médecin spécialisé dans le traitement de cette population de patients.
Utilisation chez les adultes
Agiter le flacon pulvérisateur avant son utilisation et pulvériser le produit à différents endroits de la muqueuse buccale, en prenant soin de changer de site d'application à chaque utilisation.
Les patients devront être informés qu'une période pouvant aller jusqu'à deux semaines peut s'avérer nécessaire pour trouver la dose optimale et que des effets indésirables, le plus souvent des étourdissements, peuvent survenir au cours de cette période. Ces effets indésirables sont en général légers et disparaissent en quelques jours. Toutefois en fonction de la gravité et de l'intensité de ces effets, la nécessité du maintien de la dose en cours, de la réduction de cette dose ou de l'interruption, au moins temporaire, du traitement doit être envisagée.
Afin de minimiser la variabilité individuelle de la biodisponibilité, l'administration de Sativex devra, dans la mesure du possible, être standardisée par rapport à la prise alimentaire . De plus, l'instauration ou l'arrêt d'un traitement concomitant pourrait nécessiter une nouvelle titration de la dose .

Comment utiliser Sativex Montrer plus >>>

Présentations et l’emballage extérieur


Comment utiliser, Mode d'emploi - Sativex

Indications

Sativex est indiqué dans le traitement des symptômes liés à une spasticité modérée à sévère due à une sclérose en plaques (SEP) chez des patients adultes n'ayant pas suffisamment répondu à d'autres traitements antispastiques et chez qui une amélioration cliniquement significative de ces symptômes a été démontrée pendant un traitement initial.

Effets indésirables

Le programme clinique de SATIVEX a jusqu'à présent inclus plus de 1500 patients atteints de SEP dans des essais contrôlés contre placebo et des études ouvertes de suivi à long terme dans lesquels certains patients ont utilisé jusqu'à 48 pulvérisations par jour.
Les effets indésirables les plus fréquemment rapportés lors des quatre premières semaines d'exposition étaient des étourdissements, survenant principalement au cours de la période de titration initiale, et de la fatigue. Ces effets sont habituellement légers à modérés et disparaissent en quelques jours, même en cas de poursuite du traitement . Lorsque le schéma recommandé de titration de la dose était utilisé, l'incidence des étourdissements et de la fatigue lors des quatre premières semaines était considérablement réduite.
La fréquence des effets indésirables ayant un lien probable avec SATIVEX, déterminée à partir d'essais contrôlés contre placebo chez des patients atteints de SEP, selon les classes de systèmes d'organes (SOC), est indiquée ci-dessous (certains de ces effets indésirables peuvent relever de la maladie sous-jacente).
SOC MedDRA
Très fréquent ³ 1/10
Fréquent ³ 1/100 jusqu'à < 1/10
Peu fréquent ³ 1/1 000 jusqu'à < 1/100
Infections et infestations
pharyngite
Troubles du métabolisme et de la nutrition
anorexie (y compris diminution de l'appétit), augmentation de l'appétit
Troubles psychiatriques
dépression, désorientation, dissociation, humeur euphorique
hallucinations (non spécifiées, auditives, visuelles), illusions, paranoïa, idées suicidaires,
perception délirante*
Troubles du système nerveux
étourdissements
amnésie, troubles de l'équilibre, troubles de l'attention, dysarthrie, dysgueusie, léthargie, altération de la mémoire, somnolence
syncope
Troubles oculaires
vision trouble
Troubles de l'oreille et du labyrinthe
vertiges
Troubles cardiaques
palpitations, tachycardie
Troubles vasculaires
hypertension
Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinales
irritation de la gorge
Troubles gastro-intestinaux (aux)
constipation, diarrhée, sécheresse de la bouche, glossodynie, ulcération buccale, nausées, gêne buccale, douleur buccale, vomissements
douleurs abdominales (hautes), décoloration de la muqueuse buccale*, affection de la muqueuse buccale, exfoliation de la muqueuse buccale, stomatite, décoloration dentaire
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
fatigue
douleur au site d'application, asthénie, sensation d'être anormal ou d'ivresse, malaise
irritation au site d'application
Lésions, intoxications et complications liées aux procédures
chute
* signalés dans les études ouvertes de suivi à long terme : un seul cas de bigéminisme ventriculaire a été signalé bien que celui-ci se soit produit dans le cadre d'une allergie aiguë aux noix.

Contre-indications

Sativex est contre-indiqué chez les patients :
présentant des antécédents connus ou suspectés ou des antécédents familiaux de schizophrénie ou de tout autre trouble psychotique, des antécédents de trouble sévère de la personnalité ou toute maladie psychiatrique significative autre qu'une dépression associée à leur maladie sous-jacente.
qui allaitent (du fait des taux considérables de cannabinoïdes probables dans le lait maternel et les effets indésirables potentiels sur le développement des nourrissons).

Surdosage

Il n'y a eu aucun cas de surdosage volontaire par Sativex. Toutefois, des signes et symptômes de surdosage/intoxication ont été observés au cours d'une étude sur l'effet de Sativex sur l'intervalle QT portant sur 257 sujets ayant reçu 18 pulvérisations sur une période de 20 minutes deux fois par jour. Il s'agissait de réactions évoquant une intoxication aiguë, comprenant des étourdissements, des hallucinations, des délires, une paranoïa, une tachycardie ou une bradycardie avec hypotension. Chez 3 des 41 sujets ayant reçu 18 pulvérisations deux fois par jour, l'intoxication s'est présentée comme une psychose toxique transitoire qui a disparu à l'arrêt du traitement. Vingt-deux sujets ayant reçu ce multiple supérieur de la dose recommandée ont terminé avec succès la période d'étude de 5 jours.
En cas de surdosage, le traitement doit être symptomatique et de soutien.

Interactions avec d'autres médicaments

Les deux principaux composants de SATIVEX, le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD), sont métabolisés par le système enzymatique du cytochrome P450.
In vitro, les effets inhibiteurs de SATIVEX sur CYP3A4 et CYP2C19 les principales isoenzymes du système du cytochrome P450 ont été observés qu'à des expositions significativement plus élevées que les expositions maximales observées au cours des essais cliniques. Des interactions avec des substrats pouvant être métabolisés par le CYP3A4 ne sont pas attendues.
Au cours d'une étude in vitro réalisée avec une association de THC BDS (botanical drug substance - substance médicamenteuse botanique) et de CBD BDS dans un rapport de 1 : 1 % (v/v), aucune induction cliniquement pertinente des enzymes CYP1A2, CYP2C9, CYP2C19 et CYP3A4 du cytochrome P450 dans des hépatocytes humains n'a été observée à des doses allant jusqu'à 1µM (314 ng/ml).
L'administration concomitante de kétoconazole (inhibiteur du CYP3A4) a entraîné une augmentation de la Cmaxet de l'ASC du THC (de respectivement 1,2 et 1,8 fois), de son principal métabolite (de respectivement 3 et 3,6 fois) et du CBD (de 2 fois dans chaque cas). Par conséquent, si un traitement concomitant par des inhibiteurs du CYP3A4 (par ex. itraconazole, ritonavir, clarithromycine) est instauré ou arrêté au cours du traitement par SATIVEX, une nouvelle titration de la dose pourrait être nécessaire .
Après le traitement par la rifampicine, inducteur du CYP3A4, une diminution de la Cmax et de l'ASC du THC (de respectivement 40 % et 20 %), de son principal métabolite (de respectivement 85 % et 87 %) et du CBD (de respectivement 50 % et 60 %), a été observée. Par conséquent, un traitement concomitant par des inducteurs enzymatiques puissants (par exemple rifampicine, carbamazépine, phénytoïne, phénobarbital, millepertuis) doit être évité si possible. En absence d'alternative, une prudence extrême est nécessaire lors de la titration, principalement pendant les deux semaines qui suivent l'arrêt de l'inducteur.
La prudence est recommandée lorsque le patient prend un hypnotique, un sédatif, ou un médicament avec des effets sédatifs potentiels en raison de la possibilité d'un effet additif sur la sédation et les effets myorelaxants.
Bien qu'aucune augmentation des effets indésirables n'ait été observée avec SATIVEX chez les patients prenant déjà des médicaments anti-spastiques, la prudence est recommandée lors de l'administration concomitante de SATIVEX avec de tels agents étant donné qu'une diminution du tonus et de la force musculaire peuvent survenir, entraînant un risque accru de chutes.
SATIVEX peut interagir avec l'alcool, entraînant une altération de la coordination, de la concentration et de la capacité de réaction. Il convient en général d'éviter de consommer des boissons alcoolisées au cours du traitement par SATIVEX, en particulier au début du traitement ou lors du changement de dose. Il convient d'avertir les patients qu'en cas de consommation d'alcool lors du traitement par SATIVEX, les effets additifs sur le SNC pourraient modifier leur capacité à conduire des véhicules ou utiliser des machines et augmenter le risque de chutes.

Sativex solution pour pulvérisation.Comment utiliser,posologie,mode d'emploi et contre-indications.Les analogues- Medzai.net

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019