Sections du site

Langue

- Français



Sedorrhoide veinotonique - Résumé des caractéristiques du médicament

Le médicament Sedorrhoide veinotonique appartient au groupe appelés Veinotoniques et Veinoprotecteurs. Cette spécialité pharmaceutique a un code ATC - C05CA03.

Principe actif: DIOSMINE
Titulaires de l'autorisation de mise sur le marché:

Coopération Pharmaceutique Française (FRANCE) - Sedorrhoide veinotonique - comprimé pelliculé - 300 mg - - 2005-07-25


Partager sur les réseaux sociaux:



Formes pharmaceutiques et Dosage du médicament

  • comprimé pelliculé - 300 mg

Сlassification pharmacothérapeutique:

Classification ATC:

Le médicament Sedorrhoide veinotonique enregistré en France

Sedorrhoide veinotonique comprimé pelliculé

Coopération Pharmaceutique Française (FRANCE)
Dosage: 300 mg

Composition et Présentations

DIOSMINE300 mg

Posologie et mode d'emploi Sedorrhoide veinotonique comprimé pelliculé

Voie orale.
Insuffisance veineuse: 2 comprimés par jour au moment des repas.
Crise hémorroïdaire: 4 à 6 comprimés par jour au moment des repas.

Présentations et l’emballage extérieur


Comment utiliser, Mode d'emploi - Sedorrhoide veinotonique

Indications

Amélioration des symptômes en rapport avec l'insuffisance veinolymphatique: jambes lourdes, douleurs, impatiences du primodécubitus.
Traitement d'appoint des troubles fonctionnels de la fragilité capillaire.
Traitement des signes fonctionnels liés à la crise hémorroïdaire.

Pharmacodynamique

Veinotonique et vasculoprotecteur entraînant une vasoconstriction, une augmentation de la résistance des vaisseaux et une diminution de leur perméabilité.
Différentes études, tant chez l'animal que chez l'homme, ont été conduites pour démontrer ces propriétés:
Chez l'animal
Propriétés veinotoniques
Augmentation de la pression veineuse chez le chien anesthésié, observée par voie I.V.
Propriétés vasculoprotectrices
Action sur la perméabilité capillaire, action anti-œdémateuse et anti-inflammatoire chez le rat.
Action sur la déformabilité des hématies mesurée par le temps de filtration érythrocytaire.
Augmentation de la résistance capillaire chez le rat et le cobaye carencés en facteur vitaminique P.
Diminution du temps de saignement chez le cobaye carencé en facteur vitaminique P.
Diminution de la perméabilité capillaire, induite par le chloroforme, par l'histamine ou par la hyaluronidase.
Chez l'homme
Propriétés veinotoniques démontrées en pharmacologie clinique
Augmentation de l'action vasoconstrictrice de l'adrénaline, de la noradrénaline et de la sérotonine sur les veines superficielles de la main ou sur une saphène isolée.
Augmentation du tonus veineux, mise en évidence par la mesure de la capacitance veineuse à l'aide de la pléthysmographie par jauge de contrainte; diminution du volume de la stase veineuse.
L'effet veinoconstricteur est en relation avec la dose administrée.
Abaissement de la pression veineuse moyenne aussi bien au niveau du système superficiel que profond, mis en évidence par un essai en double insu contre placebo sous contrôle Doppler.
Augmentation de la pression sanguine systolique et diastolique dans l'hypotension orthostatique post-opératoire.
Activité dans les suites de saphènectomie.
Propriétés vasculoprotectrices
Augmentation de la résistance capillaire, effet relié à la dose administrée.

Pharmacocinétique

L'étude pharmacocinétique de la diosmine marquée au carbone 14 montre chez l'animal:
Une absorption rapide dès la 2ème heure suivant l'administration, la concentration maximale étant atteinte à la 5ème heure.
Une distribution de faible intensité à l'exception des reins, du foie, des poumons et tout particulièrement des veines cave et saphènes où les taux de radioactivité retrouvés sont toujours supérieurs à ceux des autres tissus examinés.
Cette fixation préférentielle de la diosmine et/ou de ses métabolites au niveau vasculaire s'accroît jusqu'à la 9ème heure et persiste durant les 96 heures suivantes.
Une élimination essentiellement urinaire (79 %) mais également fécale (11 %) et biliaire (2,4 %), avec mise en évidence d'un cycle entéro-hépatique.
Ces résultats indiquent ainsi que la diosmine est bien résorbée après son administration par voie orale.

Effets indésirables

Quelques cas de troubles digestifs entraînant rarement l'arrêt du traitement.

Contre-indications

Ce médicament est généralement déconseillé pendant l'allaitement .

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont jusqu'à présent révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur 2 espèces.
En clinique, aucun effet malformatif ou fœtotoxique particulier n'est apparu à ce jour. Toutefois, le suivi de grossesses exposées à la diosmine est insuffisant pour exclure tout risque.
En conséquence l'utilisation de ce médicament ne doit être envisagée au cours de la grossesse que si nécessaire.
Allaitement
En l'absence de données sur le passage dans le lait maternel, le traitement est déconseillé pendant la période de l'allaitement.

Surdosage

Aucun cas de surdosage n'a été rapporté ; cependant, un surdosage éventuel pourra entraîner une exacerbation des effets indésirables.

Interactions avec d'autres médicaments

Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l'existence d'interactions cliniquement significatives.

Mises en garde et précautions

Crise hémorroïdaire: l'administration de ce produit ne dispense pas du traitement spécifique des autres maladies anales.
Le traitement doit être de courte durée.
Si les symptômes ne cèdent pas rapidement, un examen proctologique doit être pratiqué et le traitement doit être revu.
Insuffisance veinolymphatique:
Ce médicament a toute son efficacité lorsqu'il est associé à une bonne hygiène de vie:
Eviter l'exposition au soleil, la chaleur, la station debout prolongée, l'excès de poids.
La marche prolongée et le port de bas de contention adaptés favorisent la circulation veineuse.
En raison de la présence de lactose, ce médicament est contre-indiqué en cas de galactosémie congénitale, de syndrome de malabsorption du glucose et galactose ou de déficit en lactase.

Sedorrhoide veinotonique comprimé.Comment utiliser,posologie,mode d'emploi et contre-indications.Les analogues- Medzai.net

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019