Sections du site

Langue

- Français



Éthanol à 70 pour cent


Éthanol à 70 pour cent - l'alcool éthylique à 70° possède une activité antibactérienne sur les bactéries gram + et gram - (formes végétatives).


Dénomination commune internationale:
ALCOHOL
Numéro CAS:
64-17-5
Formule brute:
C2H6O
Nomenclature de l'UICPA:
ethanol

Partager sur les réseaux sociaux:

Éthanol à 70 pour cent - dans les pharmacopées des pays suivants:

Pharmacopée Française
éthanol à 70 pour cent
- DCF (Dénominations Communes Françaises)
Pharmacopée d'état de la Fédération de Russie
Этанол
Pharmacopée américaine
alcohol
- USP (United States Pharmacopeia)


Сlassification pharmacothérapeutique:

Formes pharmaceutiques

  • compresse imprégnée
  • solution injectable
  • solution pour application
  • solution pour application cutanée
  • solution pour application cutanée et pour préparation de formes pharmaceutiques
  • solution pour préparation de formes pharmaceutiques
  • solution à diluer pour application cutanée

Pharmacodynamique

L'alcool éthylique à 70° possède une activité antibactérienne sur les bactéries Gram + et Gram - (formes végétatives). Il est dépourvu d'action sur les spores.
Ce produit contient des dérivés terpéniques qui peuvent abaisser le seuil épileptogène.

Pharmacocinétique

Pharmacocinétique - ÉTHANOL À 70 POUR CENT - usage parentéral

L'éthanol est métabolisé au niveau du foie par l'alcool-déshydrogénase en acétaldéhyde.
Dans les conditions habituelles, l'organisme peut métaboliser environ 10 à 15 ml d'éthanol absolu par heure.
L'éthanol passe la barrière placentaire et dans le lait maternel.

Dosage

Dosage - ÉTHANOL À 70 POUR CENT - application topique
Solution pour application
Voie cutanée.
2 applications locales par jour en moyenne:
soit en versant directement la solution sur la partie à traiter,
soit à l'aide d'une compresse imprégnée de la solution,
soit par pansements humides imbibés de la solution.
Dosage - ÉTHANOL À 70 POUR CENT - usage parentéral
Solution injectable
Voie intra-veineuse lente.
10 à 2 ampoules par jour à doses dégressives en fonction du syndrome de sevrage observé.
Population pédiatrique
Aucune donnée n'est disponible.
Mode d'administration
L'injection doit se faire au moyen d'une seringue en verre.

Indications

Indications - ÉTHANOL À 70 POUR CENT - usage systémique
Traitement d'appoint au cours des cures de sevrage éthylique.
Indications - ÉTHANOL À 70 POUR CENT - application topique
Antisepsie de la peau saine et des plaies superficielles peu étendues.
Les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants: ils réduisent temporairement le nombre de micro-organismes.

Contre-indications

Ce médicament est contre-indiqué en cas de :
intoxication éthylique aiguë,
insuffisance hépatique, insuffisance rénale sévère,
diabète,
épilepsie,
grossesse et chez les femmes en âge de procréer n'utilisant pas de contraception efficace .
Ce médicament est généralement déconseillé en association avec les dépresseurs du SNC, les IMAO non sélectifs, l'insuline, les médicaments provoquant une réaction antabuse avec l'alcool, la metformine, les sulfamides hypoglycémiants .

Effets indésirables

Effets indésirables - ÉTHANOL À 70 POUR CENT - usage systémique
Hypoglycémie,
Convulsions.
Effets indésirables - ÉTHANOL À 70 POUR CENT - application topique
En raison de la présence de dérivés terpéniques et en cas de non respect des doses préconisées:
risque de convulsions chez le nourrisson et chez l'enfant,
possibilité d'agitation et de confusion chez les sujets âgés.
La tartrazine est susceptible d'entraîner une sensibilisation. Les réactions sont croisées entre tartrazine et aspirine.

Surdosage

Le surdosage peut entrainer une intoxication éthylique (sédation, agitation, coma) et nécessiter l'instauration d'un traitement symptomatique.

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Compte tenu des données disponibles, l'utilisation de l'alcool est contre-indiquée au cours de la grossesse quel qu'en soit le terme et chez la femme en âge de procréer n'utilisant pas de contraception efficace. En effet, l'alcool est tératogène et fœtotoxique dans l'espèce humaine.
Allaitement
En raison du passage de ce médicament dans le lait maternel, l'allaitement est à éviter pendant l'utilisation de celui-ci.

Interactions avec d'autres médicaments

Population pédiatrique
Les études d'interaction n'ont été réalisées que chez l'adulte.
Associations déconseillées
+ Dépresseurs du SNC :
antidépresseurs sédatifs, antihistaminiques H1 sédatifs, barbituriques, clonidine et apparentés, hypnotiques, méthadone, dérivés morphiniques (analgésiques et antitussifs), neuroleptiques, anxiolytiques.
Majoration par l'alcool de l'effet sédatif de ces substances. L'altération de la vigilance peut rendre dangereuse la conduite de véhicules et l'utilisation de machines.
+ IMAO non sélectifs :
Majoration des effets hypertenseurs et/ou hypertermiques de la tyramine.
+ Insuline :
Augmentation de la réaction hypoglycémique (inhibition des réactions de compensation pouvant faciliter la survenue de coma hypoglycémique).
+ Médicaments provoquant une réaction antabuse avec l'alcool :
disulfirame ; céfamandole, céfopérazone, latamofex (antibactériens-céphalosporines), chloramphénicol (antibactérien-phénicolé) ; chlorpropamide, glibenclamide, glipizide, tolbutamide (antidiabétiques-sulfamides hypoglycémiants); griséofulvine (antifongique); nitro-5-imidazolés (métronidazole, ornidazole, secnidazole, tinidazole); kétoconazole (antifongique azolé); procarbazine (cytostatique).
+ Metformine :
Risque majoré d'acidose lactique lors d'intoxication alcoolique aiguë, particulièrement en cas de :
jeûne ou dénutrition,
d'insuffisance hépatocellulaire.
+ Sulfamides hypoglycémiants :
Effet antabuse, notamment pour chlorpropamide, glibenclamide, glipizide, tolbutamide.
Augmentation de la réaction hypoglycémique (inhibition des réactions de compensation) pouvant faciliter la survenue de coma hypoglycémique.
Associations à prendre en compte
+ Anticoagulants oraux :
Variations possibles de l'effet anticoagulant :
1. Augmentation en cas d'intoxication aiguë.
2. Diminution en cas d'alcoolisme chronique (métabolisme augmenté).

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019