Langue - Français
Русский
 





Glucosamine


Glucosamine - le


Glucosamine - Pharmacocinétique et effets indésirables. Les médicaments avec le principe actif Glucosamine - Medzai.net
Dénomination commune internationale:
GLUCOSAMINE
Numéro CAS:
3416-24-8
Formule brute:
C6H13NO5
Nomenclature de l'UICPA:
(2S,5R)-3-amino-6-(hydroxymethyl)tetrahydropyran-2,4,5-triol

(2S,5R)-3-amino-6-(hydroxymethyl)oxane-2,4,5-triol

Partager sur les réseaux sociaux:

Composés chimiques

Glucuronyl glucosamine glycan sulfate
Numéro CAS:
58915-48-3
GLUCOSAMINE
Numéro CAS:
3416-24-8
Formule brute:
C6H13NO5
Nomenclature de l'UICPA:

(2S,5R)-3-amino-6-(hydroxymethyl)tetrahydropyran-2,4,5-triol

(2S,5R)-3-amino-6-(hydroxymethyl)oxane-2,4,5-triol

GLUCOSAMINE HYDRIODIDE
Numéro CAS:
14999-44-1
Formule brute:
C6H13NO5.HI
POTASSIUM N-SULFOGLUCOSAMINE
Numéro CAS:
31284-96-5
Formule brute:
C6H12NO8S.K
SODIUM N-SULFOGLUCOSAMINE
Numéro CAS:
38899-05-7
Formule brute:
C6H12NO8S.Na
CHLORHYDRATE DE GLUCOSAMINE
Dénomination commune internationale:
GLUCOSAMINE HYDROCHLORIDE
Numéro CAS:
66-84-2
Formule brute:
C6H13NO5.ClH
POLY(N-ACETYL, N-ARGINYL)GLUCOSAMINE (10000-25000 MW)
Formule brute:
(C12H23N5O5)n.(C8H13NO5)n.(C6H11NO4)n
POLY(N-ACETYL, N-ARGINYL)GLUCOSAMINE (25000-50000 MW)
Formule brute:
(C12H23N5O5)n.(C8H13NO5)n.(C6H11NO4)n
POLY(N-ACETYL, N-ARGINYL)GLUCOSAMINE (130000-250000 MW)
Formule brute:
(C12H23N5O5)n.(C8H13NO5)n.(C6H11NO4)n
POLY(N-ACETYL, N-ARGINYL)GLUCOSAMINE (80000-130000 MW)
Formule brute:
(C12H23N5O5)n.(C8H13NO5)n.(C6H11NO4)n
POLY(N-ACETYL, N-ARGINYL)GLUCOSAMINE (50000-80000 MW)
Formule brute:
(C12H23N5O5)n.(C8H13NO5)n.(C6H11NO4)n
LEVOMEFOLATE GLUCOSAMINE
Numéro CAS:
1181972-37-1
Formule brute:
C20H25N7O6.2C6H13NO5
PENTAACETYL-N-METHYL-.ALPHA.-L-GLUCOSAMINE
Numéro CAS:
7460-96-0
Formule brute:
C17H25NO10
DISODIUM ACETYL GLUCOSAMINE PHOSPHATE
Numéro CAS:
1059180-18-5
Formule brute:
C8H14NO9P.2Na

Glucosamine - dans les pharmacopées des pays suivants:

Pharmacopée d'état de la Fédération de Russie
Гликозаминогликаны сульфатированные
Pharmacopée Française
glucosamine
- DCF (Dénominations Communes Françaises)
Pharmacopée américaine
glucosamine
- USP (United States Pharmacopeia)
Pharmacopée d'Italie
glucosamina
- DCIT (Denominazione Comune Italiana)
Pharmacopée internationale
glucosaminum
Pharmacopée chinoise
氨基葡萄糖


Сlassification pharmacothérapeutique:

Classification ATC:

Formes pharmaceutiques

  • collyre
  • comprimé
  • comprimé pelliculé
  • comprimé pelliculé à libération modifiée
  • crème pour application cutanée
  • gélule
  • poudre pour solution buvable
  • solution injectable IM
  • solution à diluer injectable IM

Pharmacodynamique

Le sulfate de glucosamine est une substance endogène, L'administration de glucosamine chez l'animal peut augmenter la synthèse des protéoglycanes dans le cartilage et ainsi inhiber la dégradation du cartilage. Des études à long terme ont montré que le glucosamine peut avoir un effet positif sur le métabolisme du cartilage.
Toutefois, le mécanisme d'action de la glucosamine chez l'homme n'est pas connu.
Des études cliniques ont montré que le soulagement de la douleur est attendu après quelques semaines de traitement avec la glucosamine.

Pharmacocinétique

Pharmacocinétique - GLUCOSAMINE - voie orale

Absorption
La glucosamine est une molécule relativement petite (masse moléculaire 179), qui se dissout facilement dans l'eau et est soluble dans les solvants organiques hydrophiles.
Distribution
On dispose d'informations limitées sur la pharmacocinétique de la glucosamine. La biodisponibilité absolue n'est pas connue. Le volume de distribution est d'environ 5 litres et la demi-vie après administration par voie intraveineuse est d'environ 2 heures.
Élimination
Quelque 38% d'une dose intraveineuse, sont excrétés dans l'urine sous forme inchangée.

Dosage

Dosage - GLUCOSAMINE - voie orale
Comprimé
1250 mg de glucosamine une fois par jour pour le soulagement des symptômes.
La glucosamine n'est pas indiquée pour le traitement de symptômes douloureux aigus. Il se peut que le soulagement des symptômes (en particulier de la douleur) ne soit ressenti qu'au bout de plusieurs semaines de traitement, voire même davantage dans certains cas. Si aucun soulagement des symptômes n'est ressenti au bout de 2 à 3 mois, il convient de reconsidérer la poursuite du traitement à la glucosamine.
Population pédiatrique
GLUCOSAMINE ne doit pas être utilisé chez l'enfant et l'adolescent de moins de 18 ans .
Personnes âgées
Aucune étude spécifique n'a été conduite chez les personnes âgées, mais d'après l'expérience clinique, aucun ajustement posologique n'est nécessaire lors du traitement de patients âgés en bonne santé par ailleurs.
Insuffisance rénale et/ou hépatique
Aucune étude n'ayant été conduite chez les patients atteints d'insuffisance rénale et/ou hépatique, aucune recommandation ne peut être faite.
Mode d'administration
Les comprimés peuvent être pris indifféremment pendant ou en dehors des repas.
Poudre pour solution buvable
Un sachet-dose par jour. La poudre doit être préalablement dissoute dans un verre d'eau (250 ml) avant d'être bue.
La glucosamine n'est pas indiquée pour le traitement des symptômes douloureux aigus. Le soulage ment des symptômes (en particulier de la douleur) peut n'apparaitre qu'après plusieurs semaines de traitement, voire plus longtemps dans certains cas. En l'absence de tout soulagement au bout de 2 ou 3 mois, la poursuite du traitement à la glucosamine doit être reconsidérée.
GLUCOSAMINE doit être pris pendant les repas.
Informations supplémentaires concernant les populations spéciales
Population pédiatrique
Enfants et adolescents
L'utilisation d'GLUCOSAMINE est déconseillée chez les enfants et les adolescents de moins de 18 ans en raison de l'insuffisance des données relatives à sa tolérance et son efficacité.
Personnes âgées
Aucune étude spécifique n'a été réalisée chez les personnes âgées, mais d'après l'expérience clinique, aucun ajustement de la dose n'est requis lors du traitement de patients âgés en bonne santé.
Insuffisance rénale et/ou hépatique
Chez les patients atteints d'insuffisance rénale et/ou hépatique, aucune recommandation posologique ne peut être formulée car aucune étude n'a été réalisée dans cette population de patients.
Gélule
2 gélules (1250 mg de glucosamine) une fois par jour pour le soulagement des symptômes.
La glucosamine n'est pas indiquée pour le traitement des symptômes douloureux aigus. Le soulagement des symptômes (en particulier de la douleur) peut n'apparaitre qu'après plusieurs semaines de traitement, voire plus longtemps dans certains cas. En l'absence de tout soulagement au bout de 2 ou 3 mois, la poursuite du traitement à la glucosamine doit être reconsidérée.
Mode d'administration
Les gélules doivent être avalées avec suffisamment d'eau.
Les gélules peuvent être prises indifféremment pendant ou en dehors des repas.
Informations supplémentaires sur les populations spéciales :
Enfants et adolescents
GLUCOSAMINE ne doit pas être utilisé chez l'enfant et l'adolescent en-dessous de 18 ans en raison d'un manque de données concernant la sécurité et l'efficacité.
Personnes âgées
Aucune étude spécifique n'a été réalisée chez les personnes âgées, mais d'après l'expérience clinique, aucun ajustement de la dose n'est requis lors du traitement de patients âgés en bonne santé.
Insuffisance rénale et/ou hépatique
Chez les patients atteints d'insuffisance rénale et/ou hépatique, aucune recommandation posologique ne peut être formulée car aucune étude n'a été réalisée dans cette population de patients.

Indications

Indications - GLUCOSAMINE - usage systémique
GLUCOSAMINE est indiqué chez l'adulte pour le soulagement des symptômes liés à une arthrose du genou légère à modérée.

Contre-indications

La substance active ayant été obtenue à partir de crustacés, GLUCOSAMINE ne doit pas être administré à des patients allergiques aux crustacés.

Effets indésirables

Effets indésirables - GLUCOSAMINE - usage systémique
Les effets indésirables les plus fréquents associés au traitement par la glucosamine sont nausées, douleur abdominale, indigestion, constipation, diarrhée, maux de tête et fatigue. En plus, des cas d'éruption cutanée, prurit et bouffée congestive ont été rapportés. Les effets indésirables rapportés sont en général légers et transitoires.
Classe de système d'organes
Fréquent
(≥ 1/100, < 1/10)
Peu fréquent
(≥ 1/1 000, < 1/100)
Rare
(≥ 1/10 000,
< 1/1 000)
Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles)
Affections du système nerveux
Maux de tête
Fatigue
Vertiges
Affections gastro-intestinales
Nausées
Douleur abdominale
Indigestion
Diarrhée
Constipation
Vomissements
Affections hépatobiliaires
Jaunisse
Augmentation des enzymes hépatiques
Affections de la peau et du tissu
sous-cutané
Eruption cutanée
Prurit
Bouffée congestive
Angio-œdème
Urticaire
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
Œdème/œdème périphérique
Des cas sporadiques et spontanés d'hypercholestérolémie ont été rapportés, mais le lien de cause à effet n'a pas été établi.
Patients diabétiques
Possible perturbation de la glycémie. Fréquence indéterminée.

Surdosage

Les signes et symptômes associés à un surdosage accidentel ou intentionnel de glucosamine peuvent inclure : maux de tête, vertiges, désorientation spatio-temporelle, arthralgie, nausées, vomissements, diarrhée ou constipation. En cas de surdosage, le traitement par la glucosamine doit être interrompu et une prise en charge médicale adaptée doit être entreprise si nécessaire.
Population pédiatrique
Un cas de surdosage a été rapporté chez une jeune fille de 12 ans suite à une prise orale de 28 g de chlorhydrate de glucosamine. Les symptômes observés étaient les suivants : arthralgie, vomissements et désorientation spatio-temporelle. L'évolution a été favorable.

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Il n'existe pas de données suffisamment pertinentes concernant l'utilisation de la glucosamine chez la femme enceinte. Les études chez l'animal n'ont pas fourni de données suffisantes. La glucosamine ne doit donc pas être utilisée pendant la grossesse.
Allaitement
Aucune donnée n'est disponible sur l'excrétion de la glucosamine dans le lait humain. L'utilisation de la glucosamine pendant l'allaitement est donc déconseillée en raison de l'absence de données sur la sécurité du nourrisson.

Interactions avec d'autres médicaments

Les données sur d'éventuelles interactions médicamenteuses avec la glucosamine sont limitées, mais une augmentation de l'INR a été rapportée en cas de co-administration avec des antagonistes de la vitamine K par voie orale. Les patients traités par des antagonistes de la vitamine K par voie orale doivent donc être surveillés de près lorsqu'ils commencent ou terminent un traitement à base de glucosamine.
Un traitement concomitant à la glucosamine peut augmenter l'absorption et la concentration sérique de tétracyclines, mais la pertinence clinique de cette interaction est probablement limitée.
En raison des données limitées concernant les éventuelles interactions médicamenteuses avec la glucosamine, il convient d'être généralement conscient d'une réponse ou d'une concentration modifiée des médicaments utilisés de manière concomitante.

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019