Langue - Français
Русский
 





Pipéracilline


Pipéracilline - spectre d'activite anti-bacterienneles concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes :entérobactéries : s £ 8 mg/l et r > 64 mg/lpseudomonas aeruginosa : s £ 16 mg/l et r > 64 mg/lla prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces.


Pipéracilline - Pharmacocinétique et effets indésirables. Les médicaments avec le principe actif Pipéracilline - Medzai.net
Dénomination commune internationale:
PIPERACILLIN ANHYDROUS
Numéro CAS:
61477-96-1
Formule brute:
C23H27N5O7S
Nomenclature de l'UICPA:
(2S,5R,6R)-6-[[(2R)-2-[(4-ethyl-2,3-dioxo-piperazine-1-carbonyl)amino]-2-phenyl-acetyl]amino]-3,3-dimethyl-7-oxo-4-thia-1-azabicyclo[3.2.0]heptane-2-carboxylic acid

(2S,5R,6R)-6-[[(2R)-2-[[(4-ethyl-2,3-dioxo-1-piperazinyl)-oxomethyl]amino]-1-oxo-2-phenylethyl]amino]-3,3-dimethyl-7-oxo-4-thia-1-azabicyclo[3.2.0]heptane-2-carboxylic acid

Partager sur les réseaux sociaux:

Composés chimiques

PIPÉRACILLINE
Dénomination commune internationale:
PIPERACILLIN ANHYDROUS
Numéro CAS:
61477-96-1
Formule brute:
C23H27N5O7S
Nomenclature de l'UICPA:

(2S,5R,6R)-6-[[(2R)-2-[(4-ethyl-2,3-dioxo-piperazine-1-carbonyl)amino]-2-phenyl-acetyl]amino]-3,3-dimethyl-7-oxo-4-thia-1-azabicyclo[3.2.0]heptane-2-carboxylic acid

(2S,5R,6R)-6-[[(2R)-2-[[(4-ethyl-2,3-dioxo-1-piperazinyl)-oxomethyl]amino]-1-oxo-2-phenylethyl]amino]-3,3-dimethyl-7-oxo-4-thia-1-azabicyclo[3.2.0]heptane-2-carboxylic acid

PIPÉRACILLINE SODIQUE
Dénomination commune internationale:
PIPERACILLIN SODIUM
Numéro CAS:
59703-84-3
Formule brute:
C23H26N5O7S.Na
PIPERACILLIN
Numéro CAS:
66258-76-2
Formule brute:
C23H27N5O7S.H2O

Pipéracilline - dans les pharmacopées des pays suivants:

Pharmacopée britannique
piperacillin
- BAN (British Approved Name)
Pharmacopée Française
pipéracilline
- DCF (Dénominations Communes Françaises)
Pharmacopée japonaise
piperacillin
- JAN (Japanese Accepted Name)
Pharmacopée d'état de la Fédération de Russie
Пиперациллин
Pharmacopée américaine
piperacillin anhydrous
- USP (United States Pharmacopeia)
Pharmacopée d'Italie
piperacillina
- DCIT (Denominazione Comune Italiana)
Pharmacopée européenne
piperacillin
- Ph.Eur.
Pharmacopée internationale
piperacillinum
Pharmacopée chinoise
哌拉西林


Сlassification pharmacothérapeutique:

Classification ATC:

Formes pharmaceutiques

  • lyophilisat pour usage parentéral
  • poudre pour solution injectable

Pharmacodynamique

SPECTRE D'ACTIVITE ANTI-BACTERIENNE
Les concentrations critiques séparent les souches sensibles des souches de sensibilité intermédiaire et ces dernières, des résistantes :
Entérobactéries : S £ 8 mg/l et R > 64 mg/l
Pseudomonas aeruginosa : S £ 16 mg/l et R > 64 mg/l
La prévalence de la résistance acquise peut varier en fonction de la géographie et du temps pour certaines espèces. Il est donc utile de disposer d'informations sur la prévalence de la résistance locale, surtout pour le traitement d'infections sévères. Ces données ne peuvent apporter qu'une orientation sur les probabilités de la sensibilité d'une souche bactérienne à cet antibiotique.
Lorsque la variabilité de la prévalence de la résistance en France est connue pour une espèce bactérienne, elle est indiquée dans le tableau ci-dessous :
CatégoriesFréquence de résistance acquise en France (> 10 %) (valeurs extrêmes)
ESPÈCES SENSIBLESAérobies à Gram positif Corynebacterium diphtheriae Enterococcus faecalis Listeria monocytogenes Nocardia asteroïdes Streptococcus Streptococcus pneumoniae Aérobies à Gram négatif Acinetobacter Bordetella pertussis Citrobacter freundii Enterobacter Escherichia coli Haemophilus influenzae Morganella morganii Neisseria gonorrhoeae Neisseria meningitidis Pseudomonas aeruginosa Proteus mirabilis Proteus vulgaris Providencia Salmonella Serratia Shigella Vibrio cholerae Anaérobies Actinomyces Bacteroides fragilis Clostridium Fusobacterium Peptostreptococcus Prevotella Autres Bartonella 50 – 80 % 30 – 70 % 20 – 80 % 20 - 30 % 10 – 30 % 25 – 45 % 20 – 35 % 10 – 30 % 20 - 40 % 10 - 40 % 10 - 30 % 20 - 40 % 0 - 40 % 10 - 30 % 0 - 30 % 20 – 30 %
ESPECES RESISTANTESAérobies à Gram positif Enterococcus faecium Staphylococcus Aérobies à Gram négatif Branhamella catarrhalis Citrobacter koseri Klebsiella Legionella Yersinia enterocolitica Autres Chlamydia Mycobacterium Mycoplasma Rickettsia

Pharmacocinétique

Pharmacocinétique - PIPÉRACILLINE - usage parentéral

Absorption
La pipéracilline n'est pas absorbée par voie orale.
Distribution
Chez l'adulte : les concentrations sériques moyennes (en µg/ml) obtenues chez l'adulte varient en fonction de la posologie :
Dose
(en g)
Voie
Temps après administration
0 min
30 min
1 h
2 h
4 h
4,5 h
6 h
2
IVD
305,1
66,8
40,2
20,1
2,6
-
1,4
4
IVD
412
116,8
92,5
33
8,3
-
3,8
6
IVD
775
325
207,6
89,8
33,2
-
8,1
4
IV perf.
-
244,5
141,2
72,1
-
15,3
3,8
6
IV perf.
-
353
228,5
103,7
-
22,2
15,8
La demi-vie est de l'ordre de 60 minutes (toutes voies).
La liaison aux protéines plasmatiques est de 21%.
Diffusion humorale et tissulaire :
Tissus
Dose (g)
Voie
Nombre d'heures après injection
Concentrations µg/g
Rapport tissu/plasma
Bile
4
IV
1-2
4904
40,2
Vésicule biliaire
4-5
IV
1-2
72,7-31
0,60-0,26
Foie
4
IV
1-2
242
1,98
Muqueuse intestinale
4
IV
3
50
0,50
Ovaire
4
IV
0,5
21
0,11
Trompe de Fallope
4
IV
0,5
23
0,12
Utérus
4
IV
0,5
35
0,18
Prostate
4
IV
0,8
71,5
0,39
Muqueuse bronchique
4
IV
0,5-0,8
55,2
0,28
Rein = corticale
4
IV
1-2
23-115
0,03-0,68
Rein = médullaire
4
IV
1-2
4-46
0,03-0,68
Valves cardiaques
4
IV
0,5-1
48
0,28
Liquide céphalorachidien
4
IV
2
12,2-14,8
0,32-0,35
La pipéracilline est dialysable : la fraction extraite en 4 heures est de 23,6% de la dose administrée.
Chez l'enfant : la demi-vie sérique est plus courte que chez l'adulte.
Chez la femme enceinte ou allaitante : le rapport concentration cordon ombilical/concentration sérique maternelle varie de 19 à 75 %.
Le rapport liquide amniotique/concentration sérique maternelle varie de 8 à 28%.
La pipéracilline diffuse faiblement dans le lait maternel.
Biotransformation
La pipéracilline n'est pas métabolisée.
Élimination
La pipéracilline est rapidement excrétée sous forme inchangée :
dans l'urine (65%: clairance 218-238 ml/min, supposant, outre une filtration glomérulaire, une sécrétion tubulaire),
dans la bile (35%, permettant le maintien d'une même posologie en cas d'insuffisance rénale modérée).

Dosage

Dosage - PIPÉRACILLINE - usage parentéral
Poudre pour solution injectable
Adultes : la posologie moyenne est de 200 mg/kg/jour (soit 12 g par jour pour un adulte de poids moyen), en 3 ou 4 injections.
Enfants : la posologie moyenne est de 200 mg/kg/jour, elle pourra atteindre 300 mg /kg/jour dans les cas les plus sévères en particulier la mucoviscidose.
Insuffisant rénal : l'ajustement de la posologie est effectué en fonction de la clairance de la créatinine :
Clairance de créatinine (ml/min)
Infections sans septicémie
Infections avec septicémie
20 - 40
9 g/jour (3 g x 8 h)
12 g/jour (4 g x 8 h)
< 20
6 g/jour (3 g x 12 h)
8 g/jour (4 g x 12 h)
Lors d'une hémodialyse, la dose maximale quotidienne est de 6 g/jour (2 g x 8 h), ajouter 1 g de pipéracilline après chaque dialyse.
Lors d'une dialyse péritonéale continue ambulatoire, la posologie de la pipéracilline est de 1 g par poche de 2 litres renouvelée toutes les 6 heures.
Mode d'administration
Voie injectable (IM-IV).
L'administration se fait soit par injection intraveineuse directe (3-5 minutes), soit par perfusion veineuse d'une durée de 30 minutes et au-delà. Chaque gramme de pipéracilline est reconstitué au minimum avec 2 ml d'eau pour préparations injectables : cette solution est soit injectée directement, soit diluée dans une solution pour perfusion veineuse (Glucose 5 % ou NaCl 0.9%).
La forme intraveineuse peut être administrée, dans certains cas, par voie intramusculaire à l'aide d'une solution aqueuse de chlorhydrate de lidocaïne (0,5 à 1%) à raison de 2 ml par gramme de pipéracilline sans jamais dépasser 2 g de pipéracilline par point d'injection intramusculaire.
Lyophilisat pour usage parentéral
Mode d'administration:
L'administration se fait soit par injection intraveineuse directe (3-5 minutes), soit par perfusion veineuse d'une durée de 30 minutes et au-delà.
Chaque gramme de pipéracilline est reconstitué au minimum avec 2 ml d'eau pour préparations injectables: cette solution est soit injectée directement, soit diluée dans une solution pour perfusion veineuse.
La forme intraveineuse peut être administrée, dans certains cas, par voie intramusculaire à l'aide d'une solution aqueuse de chlorhydrate de lidocaïne (0,5 à 1 %) à raison de 2 ml par gramme de piperacilline sans jamais dépasser 2 g de piperacilline par point d'injection intramusculaire.
Posologie:
Adultes: la posologie moyenne est de 200 mg/kg/jour (soit 12 g par jour pour un adulte de poids moyen), en 3 ou 4 injections.
Enfants: la posologie moyenne est de 200 mg/kg/jour, elle pourra atteindre 300 mg/kg/jour dans les cas les plus sévères en particulier la mucoviscidose.
Insuffisant rénal: l'ajustement de la posologie est effectué en fonction de la clairance de la créatinine:
Clairance de créatinine(ml/min) Infections sans septicémie Infections avec septicémie
20 - 40
9 g/jour (3 g x 8 h)
12 g/jour (4 g x 8 h)
< 20
6 g/jour (3 g x 12 h)
8 g/jour (4 g x 12 h)
Lors d'une hémodialyse, la dose maximale quotidienne est de 6 g/jour (2 g x 8 h), ajouter 1 g de pipéracilline après chaque dialyse.
Lors d'une dialyse péritonéale continue ambulatoire, la posologie de la pipéracilline est de 1 g par poche de 2 litres renouvelée toutes les 6 heures.

Indications

Indications - PIPÉRACILLINE - usage systémique
Elles procèdent de l'activité antibactérienne et des caractéristiques pharmacocinétiques de la pipéracilline. Elles tiennent compte à la fois des études cliniques auxquelles a donné lieu le médicament et de sa place dans l'éventail des produits antibactériens actuellement disponibles.
Elles sont limitées aux infections graves dues aux germes définis comme sensibles notamment dans leurs manifestations septicémiques et endocarditiques, respiratoires, rénales et uro-génitales, gynécologiques, digestives et biliaires, méningées, osseuses.
Il convient de tenir compte des recommandations officielles concernant l'utilisation appropriée des antibactériens.

Contre-indications

Allergie aux antibiotiques du groupe des pénicillines, tenir compte du risque d'allergie croisée avec les antibiotiques du groupe des céphalosporines.
Mononucléose infectieuse (risque accru de phénomènes cutanés).

Effets indésirables

Effets indésirables - PIPÉRACILLINE - usage systémique
Les effets indésirables considérés comme les plus probablement liés au traitement sont listés ci-dessous par organe et par fréquence. Les fréquences sont définies par :
Très fréquent (≥ 1/10) ;
Fréquent (≥ 1/100, < 1/10) ;
Peu fréquent (≥ 1/1000, < 1/100) ;
Rare (≥ 1/10 000, < 1/1000) ;
Très rare (< 1/10 000) ;
Fréquence indéterminée (ne peut être estimée sur la base des données disponibles).
Affections hématologiques et du système lymphatique
Fréquence indéterminée : Anémie, leucopénie, thrombopénie réversible.
Affections du système nerveux
Fréquence indéterminée : L'administration de fortes posologies de bêta-lactamines en particulier chez l'insuffisant rénal peut entraîner des encéphalopathies (troubles de la conscience, mouvements anormaux, crises convulsives).
Affections gastro- intestinales
Fréquence indéterminée : Manifestations digestives : nausées, vomissements, diarrhées, candidoses.
Affections hépatobiliaires
Fréquence indéterminée : Elévation modérée et transitoire des transaminases.
Affections de la peau et du tissu sous-cutané
Fréquence indéterminée : Eruptions cutanées maculopapuleuses d'origine allergique ou non.
Manifestations allergiques, notamment : urticaire, éosinophilie, œdème de Quincke, gêne respiratoire, exceptionnellement choc anaphylactique.
Syndrome d'hypersensibilité médicamenteuse avec éosinophilie et symptômes systémiques (Syndrome DRESS).
Affections du rein et des voies urinaires
Fréquence indéterminée : Néphrite interstitielle aigüe.

Grossesse/Allaitement

Grossesse
Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.
En clinique, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées n'a apparemment révélé aucun effet malformatif ou foetoxique particulier de cet antibiotique. Toutefois, seules des études épidémiologiques permettraient de vérifier l'absence de risque.
En conséquence, ce médicament peut être prescrit pendant la grossesse si besoin.
Allaitement
Le passage dans le lait maternel est faible et les quantités ingérées très inférieures aux doses thérapeutiques. En conséquence, l'allaitement est possible en cas de prise de cet antibiotique. Toutefois, interrompre l'allaitement (ou le médicament) en cas de survenue de diarrhée, de candidose, ou d'éruption cutanée chez le nourrisson.

Interactions avec d'autres médicaments

Associations déconseillées
+ Méthotrexate : Augmentation des effets et de la toxicité hématologique du méthotrexate par inhibition de la sécrétion tubulaire rénale par les pénicillines.
Problèmes particuliers du déséquilibre de l'INR
De nombreux cas d'augmentation de l'activité des anticoagulants oraux ont été rapportés chez des patients recevant des antibiotiques. Le contexte infectieux ou inflammatoire marqué, l'âge et l'état général du patient apparaissent des facteurs de risque. Dans ces circonstances, il apparaît difficile de faire la part entre la pathologie infectieuse et son traitement dans la survenue du déséquilibre de l'INR. Cependant, certaines classes d'antibiotiques sont davantage impliquées : il s'agit notamment des fluoroquinolones, des macrolides, des cyclines, du cotrimoxazole et de certaines céphalosporines.

L'accès aux informations contenues dans ce Site est ouvert à tous les professionnels de santé.
Les informations données sur le site le sont à titre purement informatif.
Toutefois l'utilisateur exploite les données du site Medzai.net sous sa seule responsabilité : ces informations ne sauraient être utilisées sans vérification préalable par le l’internaute et Medzai.net ne pourra être tenue pour responsable des conséquences directes ou indirectes pouvant résulter de l'utilisation, la consultation et l'interprétation des informations fournies.

Repertoire des medicaments - Medzai.net, © 2016-2019